Histoire et analyse d’une collection musicale du XVIIe siècle : les Livres d’airs de différents auteurs publiés chez Ballard (1658-1694)

par Clémence Monnier

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Raphaëlle Legrand.

Soutenue le 10-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Patrimoines et Langages Musicaux (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude porte sur les 37 Livres d’airs de différents auteurs publiés chez Ballard entre 1658 et 1694, collection musicale qui comporte 1220 airs en grande partie anonymes, écrits principalement à deux voix. Nous proposons de retracer son histoire et d’en faire l’analyse musicologique. (1) Notre première partie est centrée sur la question de la notation des airs. Il s’agit de comprendre la façon dont les Ballard ont conçu et construit leurs recueils, depuis la récolte des airs jusqu’aux choix de présentation. Nous nous penchons ensuite sur la technique éditoriale afin de mieux percevoir quels types de contraintes les éditeurs pouvaient rencontrer lors de la notation des airs. Enfin, une étude comparative avec d’autres sources permettra de mieux comprendre les spécificités de la collection. (2) En tant que corpus homogène, dont la parution se fait de manière régulière, les Livres d’airs… témoignent de la façon dont la musique était pensée à leur époque. L’emploi des signes de mesure évolue, de même que la notation des armures. En 37 ans, le nombre de tonalités employées est doublé. À la lumière des écrits sur la musique qui lui sont contemporains, nous chercherons à comprendre les raisons des diverses mutations, et de mieux comprendre ce langage musical en mouvement. (3) Enfin, notre troisième partie est consacrée à l’acte de composition des airs via deux axes principaux : l’analyse formelle d’une part, l’analyse des genres musicaux ainsi que leurs différences stylistiques d’autre part. Ces deux lignes directrices nous permettront d’aborder d’autres thématiques liées à l’écriture des airs et au lien entre le texte et la musique. En pénétrant certains aspects de la fabrique des airs, aspects restés méconnus étant donné le « creux » théorique à ce niveau au xviie siècle, nous espérons leur redonner, aujourd’hui, une identité musicale.

  • Titre traduit

    History and analysis of a music collection of the XVIIth century : The Livres d’airs de different auteurs, published by Ballard (1658-1694)


  • Résumé

    This study is on the 37 Livres d’airs de different auteurs, published by Ballard between 1658 and 1694. It is a music collection composed of 1,220 airs – most of them are anonymous – that were mainly written for two voices. We propose to trace the history of it and to make a musicological analysis. (1) Our first part focuses on the notation issue, trying to understand the way the printer Ballard built this collection, from the choice of the airs to the choices of presentation. Then we will talk about the editorial technique, in order to better understand the kind of constraints the editors could have while noting the airs. Finally, a comparative study with other sources will help better understand the characteristics of this collection. (2) As a homogeneous corpus, the Livres d’airs… – which were regularly published – show the way music was seen at that time. The use of bar signs was changing, as well as the notation of the key signature. Within 37 years, the number of tonalities had doubled. In light of different documents about music that were published at the same period, we will try to understand the reasons of these changes as well as this moving musical language. (3) Finally, this third part is dedicated to the composing of the airs, via two main lines : a formal analysis on one hand, an analysis of the musical genre on the other hand. These two guidelines will enable us to talk about other themes, related to the fact of writing airs and to the link between text and music. By analyzing some aspects of the air composing – that remained unrecognized given the lack of any theory about it during the XVIIth century – we hope we will be able to give them a musical identity.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.