Le nord de la Moyenne Égypte à l’époque libyenne (vingt-deuxième – vingt-quatrième dynasties)

par Raphaële Meffre

Thèse de doctorat en Égyptologie

Sous la direction de Dominique Valbelle.

Soutenue le 19-11-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude vise à déterminer la place du nord de la Moyenne Égypte à l’époque libyenne (XXIIe-XXIVe dynasties). Cette région est alors d’une importance stratégique majeure car elle est située à la jonction entre les deux pouvoirs qui s’affrontent autour de Thèbes d’une part et de Tanis – Bubastis d’autre part.Le premier volume aborde le territoire du nord de la Moyenne Égypte en évoquant ses différents lieux d’un point de vue toponymique et archéologique. Les sites qui ont fourni du matériel d’époque libyenne ou qui sont réputés avoir été occupés à cette époque y sont présentés et étudiés. Le deuxième volume rassemble et étudie au total 127 monuments (matériel funéraire, stèles, statues, objets, textes et édifices, dont plusieurs inédits) qui constituent notre partie documentaire. Dans un souci d’exhaustivité, nous avons pris en compte l’ensemble de la documentation d’époque libyenne, ou supposée telle, provenant du nord de la Moyenne Égypte, mais également les documents qui concernent l’histoire de la région, sans pour autant en provenir.Notre troisième volume fait la synthèse des informations historiques fournies par cette documentation. Il ressort de notre étude qu’il faut abandonner l’hypothèse de l’origine héracléopolitaine des rois de la XXIIe dynastie. Nous avons également pu déterminer que l’emplacement de la frontière entre les deux pôles principaux du pays a varié au cours de l’époque libyenne. D’abord située à El-Hibeh, elle s’est déplacée vers le Nord, à Héracléopolis, puis a reflué vers le Sud dans la région de Tihna (Akoris). De ce fait, il convient d’abandonner l’hypothèse de la résidence héracléopolitaine des rois de la XXIIIe dynastie « thébaine ».

  • Titre traduit

    The Northern part of Middle Egypt during the Libyan period (22nd-24th Dynasties)


  • Résumé

    This study aims to understand the place of the North of Middle Egypt during the Libyan Period. This area is at this time of great strategic importance as it is situated between the territories directed by Thebes and the ones under the power of the king residing in Tanis – Bubastis. The first volume deals with the toponymy and archaeology of the Northern part of Middle Egypt. The sites where material from the Libyan Period has been found or is said to have been found are studied.In the second volume, a total of 127 monuments (funerary material, stelae, statues, objects of various kinds, texts and buildings, some of them being unpublished) are related and studied. In order to be as exhaustive as possible, we have taken into account the whole inscribed documentation either from Libyan Period, or supposed to be so, issued either from the Northern part of Middle Egypt, or documents concerning the History of the region although coming from other origins.Our third volume is a synthesis of the historic information drawn from this documentation. Our study shows that the hypothesis of the Herakleopolitan origin of the 22nd Dynasty Kings should be abandoned. We were able to determine that the location of the boundary between the two great centres of the country changed throughout the Libyan Period. First situated at El-Hibah, it was displaced to the North, at Herakleopolis, and then moved back to the South, in the vicinity of Tihna. We were able to conclude that, in spite of certain hypothesis, the residence of the kings of the 23rd “Theban” Dynasty should not be located in Herakleopolis although.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par PUPS à Paris

D'Héracléopolis à Hermopolis : la Moyenne Égypte durant la troisième période intermédiaire (XXIe-XXIVe dynasties)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par PUPS à Paris

Informations

  • Sous le titre : D'Héracléopolis à Hermopolis : la Moyenne Égypte durant la troisième période intermédiaire (XXIe-XXIVe dynasties)
  • Dans la collection : Passé présent
  • Détails : 1 vol. (471 p.)
  • ISBN : 978-2-84050-976-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 383-409. Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.