Le peintre romain Vincenzo Camuccini (1771-1844)

par Christian Omodeo

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Barthélémy Jobert.

Soutenue le 03-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de Ecole doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Centre André Chastel (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de contribuer à la connaissance de l’histoire de l’art en Europe entre la Révolution et la Restauration, à travers l’étude du profil artistique, intellectuel et social du peintre Vincenzo Camuccini (1771-1844). Considéré dès son plus jeune âge comme l’un des artistes les plus influents de son époque, Camuccini occupe pendant plusieurs décennies de nombreuses charges au sein de l’administration pontificale (Académie de Saint-Luc et musée du Vatican). L’étude de sa production de tableaux d’histoire atteste qu’il est le principal représentant en Europe d’un néoclassicisme tardif, qui attribue une valeur fondante à la fidélité aux sources anciennes et qui filtre l’histoire contemporaine à travers des formes antiques. Ses tableaux religieux documentent, en outre, sa participation à l’élaboration de la politique culturelle de la papauté. Cet artiste résolument académique a été condamné par la critique dès sa mort en 1844. La présente monographie souhaite évaluer à sa juste mesure une personnalité artistique qui permet d’apporter un regard renouvelé sur les rapports entre art, politique et religion au sein des États pontificaux et en Europe entre la fin du XVIIIe et la première partie du XIXe siècle. L’objectif de cette thèse et de contribuer à la connaissance de l’histoire de l’art en Europe entre la Révolution et la Restauration, à travers l’étude du profil artistique, intellectuel et social du peintre Vincenzo Camuccini (1771-1844).

  • Titre traduit

    The Roman painter Vincenzo Camuccini (1771-1844)


  • Résumé

    Through the study of the artistic, intellectual and social aspects of painter Vincenzo Camuccini’s (1771-1844) career, this PhD research is meant to expand the knowledge of European art history between the French Revolution and the Bourbon Restoration.Regarded as one of the leading artists of his time since he was young, Camuccini held high office in the Pontifical administration for several years (Saint Luke Academy and Vatican Museums). From the study of his historical paintings he emerges as the leading representative in Europe of a late neoclassicism characterized by an axiomatic adherence to historical sources and a mediated approach to contemporary history through the lens of past styles. His religious paintings attest his participation in the development of the papacy’s cultural policy. Since his death in 1844 such firmly academic artist has been condemned by the critics. This monographic study is aimed at a reassessment of Camuccini’s career allowing for a new regard on the relationship between art, politics and religion both within the Vatican State and in Europe between the end of the 18th century and the first part of the 19th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.