Les espaces du mérite : enclavement, tourisme et mondialisation. Les cas de Zaouïat Ahansal (Haut Atlas central, Maroc) et du Zanskar (Himalaya, Inde)

par David Goeury

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Sylvie Brunel.

Le président du jury était Christian Grataloup.

Le jury était composé de Sylvie Brunel, Olivier Bessy, Jacques Lévy, Isabelle Sacareau.


  • Résumé

    A travers l’étude de Zaouïat Ahansal (Haut-Atlas central, Maroc) et du Zanskar (Himalaya, Inde), le processus de mondialisation est questionné depuis les espaces les plus marginalisés que sont les vallées enclavées de haute montagne de pays en voie de développement. Ces deux espaces semblent dans une même configuration géohistorique. Contournés par les infrastructures nationales modernes, ils conservent une très forte mortalité infantile et maternelle et un très faible taux d’alphabétisme. Cependant, depuis l’Occident, ils sont considérés comme des paradis agraires. Leur enclavement est valorisé par des activités spécifiques que sont la recherche en sciences sociales, les sports de nature et l’engagement humanitaire. Ils sont ainsi investis par des néo-aventuriers qui désirent se mettre en scène et s’assurer une place de gate-keepers au sein de leur société d’origine. Ces deux vallées deviennent des hétérotopies mondiales ou des espaces matériellement clos miroir des grandes métropoles mondiales. Leur mise en tourisme progressive et le rôle croissant de l’Etat assurent alors la normalisation matérielle des deux vallées. Cependant, une nouvelle catégorie d’acteurs transnationaux que nous qualifions de classe globale conviviale se mobilise autour d’ONG pour maintenir leurs spécificités. Les rapports d’autorité, de droit et de territoire sont renégociés dans un cadre cosmopolite pour maintenir la diversialité de ces vallées. Ce projet loin de recevoir le consensus de toutes les populations requiert l’imposition du statut d’aire protégée. Les deux hautes vallées conservent alors leur statut d’hétérotopie, leur enclavement matériel étant prolongé par un enclavement idéel.

  • Titre traduit

    Spaces of merit : landlocked, tourism and globalization. Case studies of Zaouiat Ahansal (High Atlas, Morocco) and Zanskar (Himalaya, India)


  • Résumé

    Through the study of Zaouiat Ahansal (Central High Atlas, Morocco) and Zanskar (Himalaya, India), the process of globalization has been discussed for the most marginalized areas that are the landlocked valleys of high mountain of developing countries. These two areas appear in the same geohistorical configuration. Bypassed by modern national infrastructure, these areas retain a very high infant and maternal mortality and very low literacy rates. However, from the western perspective, these valleys are considered as agrarian paradise. Their isolation is then enhanced by specific activities such as research in social sciences, outdoor sports and humanitarian commitment. Zaouïat Ahansal and Zanskar are areas invested by neo-adventurers who want to become gate-keepers between these valleys and their home society. These two valleys become global heterotopias or confined spaces mirroring global cities. Their progressive development through tourism and the growing role of the state ensure standardization of these valleys. However, a new class of transnational actors that we call global convivial class combines with NGOs to maintain specificity into these valleys. The relationship between authority, law and territory are renegotiated in a cosmopolitan frame to maintain “diversiality” of these valleys. This project is far from receiving the consensus of all people and requires the imposition of protected area status. Then, the two high valleys retain their status as heterotopia, their material isolation being extended by an ideal isolation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?