Les stratégies de manipulation par le discours dans le discours politique : l’exemple de la campagne présidentielle de 2007 en France

par Marko Vidak

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Olivier Soutet.

Soutenue le 06-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Françoise Finniss-Boursin.

Le jury était composé de Olivier Soutet, Frédéric Calas, Michel Erman.


  • Résumé

    La manipulation suscite un intérêt croissant dans tous les domaines de la communication humaine. Elle se réalise pleinement et principalement à travers le langage, que celui-ci soit combiné ou non avec d’autres moyens de communication. Or, le peu de travaux de recherche réalisés sur le sujet sont pratiquement inexistants en linguistique.La manipulation par le discours est une solution d’efficacité pour réaliser une communication qui semble compromise lorsque la tension est extrême entre les objectifs du locuteur d’une part, et les moyens dont il dispose et les contraintes du contexte de l’autre. La stratégie de manipulation par le discours s’apparente à la rhétorique tout en la détournant car elle doit garder secrets ses objectifs et ses moyens de réalisation. Même si elle peut se servir de l’argumentation, le plus souvent, elle l’évite.Le discours politique est l’un des meilleurs exemples de cette tension extrême qui est à l’origine de la manipulation. À ce titre, la campagne présidentielle de 2007 en France est le modèle le plus adapté et le plus récent d’étude de la manipulation par le discours.Cette recherche a pour objectif de rendre compte des moyens langagiers de réalisation des stratégies de manipulation dans une approche globale de l’analyse du discours. Elle procède par l’examen détaillé de ses différents supports formels : variations sémantiques, organisation syntaxique et discursive, jeux sur les incidences entre constituants, rôle de la répétition, implicite etc. Compte tenu de l’importance majeure du contexte dans sa réalisation, l’approche pragmatique, avec la théorie de l’implicite et celle des actes de langage, s’est ici révélée la plus appropriée. Elle a permis de rendre compte du fonctionnement du macro-acte de langage manipulatoire à travers de nombreux exemples tirés d’un corpus de 195 discours politiques, et d’élaborer une théorie globale de la manipulation par le discours.

  • Titre traduit

    Strategies of manipulation by the discourse in political speech : example of the 2007 presidential campaign in France


  • Résumé

    The interest in manipulation is growing in all areas of human communication. It is fully realised mainly through the language, whether combined or not with other means of communication. However, in linguistics, studies conducted on this subject are virtually non-existent.Manipulation by the discourse is an effective solution for realising the communication that seems compromised when the tension is extreme between the goals of the speaker on the one hand, and the means available including constraints of the context, on the other hand. The strategy of manipulation by the discourse is similar to rhetoric, while diverting it, because manipulation must keep secret its objectives and its means of realisation. Although it may use argumentation, most often, it avoids it.Political discourse is one of the best examples of this extreme tension which is necessary to the manipulation. The 2007 presidential campaign in France is the most recent and perhaps most suitable model for the study of the manipulation by the discourse.This research aims to report on linguistic means of achieving manipulation strategies in a global approach of discourse analysis. It proceeds by a detailed examination of its various formal supports: semantic variations, syntactic and discourse organization, interactions between the constituents, the role of the repetition, the implication etc. Given the importance of the context in its realization, the pragmatic approach, with the theory of the speech acts, turned out to be the most appropriate choice. Through many examples based on a corpus of 195 political speeches, it helps explain how the macro-speech act of manipulation functions, and it helps develop a global theory of manipulation by the discourse.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.