Les chapelles rurales de Gascogne et du Pays Basque du XVIème siècle au XVIIIème siècle : signes d’une culture religieuse identitaire et relais d’un catholicisme actif dans les campagnes

par Stéphanie Gaye

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Alain Tallon.

Soutenue le 20-06-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) , en partenariat avec Centre Roland Mousnier (Paris) (laboratoire) et de Jeux et enjeux des pouvoirs Ve-XVe siècle (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yves-Marie Bercé.

Le jury était composé de Alain Tallon, Géraud Poumarède, Éric Suire.


  • Résumé

    La répartition des chapelles rurales en Gascogne et au Pays Basque qui semble « statique » révèle dans le courant des XVIème et XVIIème siècles, une mainmise de plus en plus étroite de l’Eglise tridentine. Ce phénomène s’intensifie dans les courants des XVIIème et XVIIIème siècles, avec la construction de nouvelles chapelles majoritairement vouées au culte de Marie. L’Eglise adapte un système préexistant et le perfectionne. Elle réinvestit la culture religieuse locale, dont les chapelles rurales sont un fondement et un support de l’identité gasconne et basque. Elle favorise les pèlerinages et les processions dans ces chapelles vouées au culte de Notre Dame, sapant l’influence de certaines chapelles rurales, qui constituent pour certaines, des cadres de pratiques « superstitieuses » et « profanes », à la limite de la religion légale. Elle crée, ainsi un réseau hiérarchisé, fer de lance de la réforme tridentine. Les confréries, un clergé dévoué et dans certains cas, la présence d’un ordre religieux (couvents, monastères…) encadrent les fidèles.Les chapelles rurales constituent des relais d’une « re-catholicisation ». En effet, un vaste mouvement d’acculturation des populations rurales semble mis en place par l’Eglise tridentine. Enfin, en tant que vecteur de cette « re-catholicisation » des populations rurales, les chapelles s’intègrent dans une volonté de lutter contre le protestantisme dont la forme dans le Sud-ouest est le calvinisme. Certains sanctuaires créent de véritables zones d’influence délimitant l’aire culturelle de Gascogne et du Pays Basque.

  • Titre traduit

    The rural chapels in gascony and in the Basque country in the 16th and 17th centuries


  • Résumé

    The spreading of the rural chapels in Gascony and in the Basque Country which seems « static » reveals a growing takeover by the tridentine Church in the 16th and 17th centuries. In the 17th and 18th centuries, this phenomenon is intensified by new chapels mainly devoted to Mary. The Church adapts a pre-existing system and improves it. It reinvests the local religious culture founded on rural chapels which are deeply part of the Gascon and Basque identity. In these chapels devoted to Our Lady, pilgrimages and processions are furthered, undermining the influence of some rural chapels, some of which shelter “superstitious” and “secular” practices at the limit of the legal religion. Thus it creates a hierarchic organization which constitutes the spearhead of the tridentine reform. The faithful are guided by the brotherhoods, a devoted clergy and sometimes a religious order (convents, monasteries …). The rural chapels take over the “re-catholicization”. A wide movement of the rural populations’ cultural integration actually seems to be set up by the Tridentine Church. Finally, as a “re-catholicization” medium of the rural populations, the chapels integrate into a will to fight against Protestantism known as the Calvinism in South-Western France. Some sanctuaries create a real zone of influence delimiting the cultural area of Gascony and the Basque Country.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.