Le génocide des tutsi au rwanda dans les productions littéraires et cinématogaphiques : Construction, transmission et médiatisation de la mémoire face aux enjeux contemporains de la représentation de l’événement

par Virginie Brinker

Thèse de doctorat en Littératures françaises et comparées

Sous la direction de Beïda Chikhi.

Soutenue le 10-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre international d'études francophones (laboratoire) .


  • Résumé

    Des auteurs africains subsahariens francophones de l’opération « Rwanda : écrire par devoir de mémoire », au réalisateur haïtien Raoul Peck, en passant par nombre d’auteurs belges ou québécois, le génocide des Tutsi du Rwanda est devenu, en une quinzaine d’années, un véritable objet de création littéraire et cinématographique, et le centre d’œuvres qui construisent, perpétuent mais aussi questionnent sans fin sa mémoire. En effet, souvent considéré comme le premier génocide « télévisé », une mémoire médiatique du génocide de 1994 préexiste à ce travail de l’écriture et a contribué à « informer » les cadres collectifs de sa représentation, une représentation souvent tronquée et partielle. Il s’agit donc de questionner, d’un point de vue éthique et esthétique, les rapports à la construction et à la transmission de la mémoire que peuvent entretenir la littérature et les images médiatiques. Il s’agit surtout de produire une théorie littéraire de la transmission résolument contemporaine, de mettre à jour une poétique de la transmission propre à la littérature et à ses enjeux dans notre monde de l’image, en prenant le génocide des Tutsi au Rwanda comme champ d’analyse emblématique. Cette théorie met à jour deux concepts majeurs : la médiation et la passation de la mémoire dans leurs enjeux éthiques, esthétiques et proprement stylistiques. C’est ainsi en se faisant agent de la traversée de l’espace, du temps, des frontières entre auteur et lecteur, autrui et moi, visible et invisible, conscience et inconscient, c’est-à-dire passeur, que le médiateur-scripteur parachève l’entreprise de transmission et redonne à la littérature sa place de choix dans la société contemporaine.

  • Titre traduit

    The Tutsi genocide in Rwanda in literary and cinematic work : Construction, transmission and media coverage of memory in the throes of the contemporary stakes of the event representation


  • Résumé

    For at least the last fifteen years, the Tutsi genocide which happened in Rwanda triggered a wide array of literary and cinematographic works, ranging from the francophone African Sub-Saharan writers who took part in the initiative “Rwanda: writing out of the duty of remembrance” to the Haitian director Raoul Peck and numerous authors from Belgium and Quebec. All these works construct, transmit and also endlessly challenge the memory of the genocide. Indeed, the genocide in Rwanda being often considered as the first “TV live” genocide, the media-staged memory of the 1994 events comes before the literary work and has greatly impacted the collective framing of its – often biased and partial – depiction. Subsequently it matters to question, from an ethical and aesthetical point of view, the dynamics of memory construction and transmission which are at stake between literature and images from the media. More importantly, it matters to define a contemporary literary theory of transmission that particularly addresses the poetics of literary transmission at the age of the media ineluctability: the case of the Tutsi genocide in Rwanda will help articulate this theory. The latter relies on two major concepts: the mediation and the passation of memory from ethical, aesthetic and stylistic perspectives. By building a bridge crossing space and time, beyond the frontier between authorship and readership, the other and I, the visible and the invisible, consciousness and unconsciousness, by becoming a passeur, the mediator and scriptwriter brings his contribution to the project of transmission and associates literature with a mission of its own in the throes of current issues.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Classiques Garnier à Paris

La transmission littéraire et cinématographique du génocide des Tutsi au Rwanda


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Classiques Garnier à Paris

Informations

  • Sous le titre : La transmission littéraire et cinématographique du génocide des Tutsi au Rwanda
  • Dans la collection : Littérature, histoire, politique , 14 , 2259-9479
  • Détails : 1 vol. (481 p.)
  • ISBN : 978-2-8124-3254-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [459]-471. Chronol. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.