Deux traductions en hébreu de l’évangile de Marc : franz Delitzsch (1877) et Joseph Atzmon (1976). Étude de la langue. Enjeux théologiques

par Agnès Tichit

Thèse de doctorat en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Mireille Hadas-Lebel.

Soutenue le 04-04-2011

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris).


  • Résumé

    La thèse porte sur la confrontation de deux traductions en hébreu de l’évangile de Marc. Tout d’abord, l’étude de la traduction en hébreu moderne, réalisée par une équipe sous la direction de Joseph Atzmon et publiée par les United Bible Societies, s’attache à établir les variantes textuelles entre la première édition (1976) et les suivantes II-III (1991/95). Il apparaît que le réviseur II-III reproduit la première édition en faisant preuve d’une certaine liberté qui le conduit plusieurs fois à donner la priorité à la langue cible. Ensuite, les caractéristiques philologiques de cette traduction sont analysées à partir d’un corpus constitué de récits significatifs pour la distinction entre juifs et chrétiens, à savoir celui de la Cène (Mc 14, 22-25) et ceux de la multiplication des pains (Mc 6, 30-44 ; 8, 1-10). Une comparaison avec les caractéristiques de la traduction en hébreu classique de Franz Delitzsch (1re éd. 1877) fait ressortir les traits saillants de la traduction en hébreu moderne de Joseph Atzmon. Une dernière recherche a pour but de relever les enjeux théologiques qui sont en cause dans le passage du grec à l’hébreu. Cela suppose que soient préalablement clarifiés les problèmes posés par le passage d’une langue source à une langue cible et que le corpus choisi soit situé par rapport aux principales traductions du Nouveau Testament en hébreu.Une enquête menée à Jérusalem, auprès des catholiques hébréophones qui utilisent ces traductions, est présentée en annexe.

  • Titre traduit

    Two Hebrew translations of the Gospel of Mark : franz Delitzsch (1st ed. 1877) and Joseph Atzmon (1st ed. 1976). Study of language. Theological issues


  • Résumé

    The thesis is about the confrontation of two Hebrew translations of the Gospel of Mark. First of all, the study of the Modern Hebrew translation, carried out by a team under the direction of Joseph Atzmon and published by the United Bible Societies, tries to establish the textual variants between the first edition (1976) and the following ones II-III (1991/95). It appears that the reviser reproduces the first edition by showing some liberty leading him several times to give priority to the target language. Then, the philological characteristics of this translation are analysed from a corpus composed of significant accounts for the distinction between Jews and Christians, namely that of the Last Supper (Mk 14, 22-25) and those of the multiplication of the loaves (Mk 6, 30-40 ; 8, 1-10). A comparison with the characteristics of Franz Delitzsch’s Classical Hebrew translation (1st ed. 1877) brings out the dominant features of Joseph Atzmon’s Modern Hebrew translation. A final research aims at noting the theological issues which are involved in the translation from Greek to Hebrew. This implies that first of all the problems raised when passing from a source language to a target language be clarified, and that the corpus chosen be situated in relation to the principle translations of the Hebrew New Testament.An inquiry conducted in Jerusalem, amongst the Hebrew-speaking Catholics who use these translations, is presented in the annexe.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.