Inventaire et étude systématiques des sites et des sculptures bouddhiques du Gandhāra : ateliers, centres de production

par Jessie Pons

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Osmund Bopearachchi.

Le président du jury était Flora Blanchon.

Le jury était composé de Osmund Bopearachchi, Flora Blanchon, Marie-Françoise Boussac, Arcangela Santoro.


  • Résumé

    Les statues et les reliefs narratifs bouddhiques du Gandhāra présentent des points communs qui justifient la désignation d’un « art du Gandhāra » : le matériau, le sujet et la nature composite. Malgré cette évidente homogénéité, il existe d’importantes variations iconographiques et stylistiques. Cette thèse de doctorat tend à mettre en évidence ces variations afin de produire la première identification et caractérisation des langages stylistiques de l’art du Gandhāra. Les réflexions liminaires sur les contextes géographique, historique et religieux dans lesquels l’art du Gandhāra s’est développé sont suivies de prolégomènes sur les cadres historiographiques et théoriques de la recherche. Ils soulignent l’utilité d’une méthodologie et d’une terminologie appropriées ainsi que la nécessité d’un corpus des sculptures correctement documentées sur lequel une étude stylistique peut se fonder. L’inventaire des sculptures a permis d’identifier et de rassembler dans une base de données électronique environ 5000 oeuvres dont la provenance est attestée. La dernière partie se concentre sur l’identification des écoles, des foyers artistiques, des centres de production et des ateliers gandhāriens ainsi que sur leur caractérisation iconographique et formelle. La présentation suit une progression géographique qui permet de montrer la corrélation entre les niveaux stylistiques et la géographie gandhārienne et de déceler des réseaux d’interaction. Cette thèse propose en conclusion une reconstruction provisoire des routes anciennes de la région, un réexamen des chronologies fondées sur l’étude des styles et une réflexion sur la normalisation géographique des iconographies bouddhiques.

  • Titre traduit

    Systematic inventory and study of Buddhist sites and sculptures from Gandhāra : workshops, production centres. Summary


  • Résumé

    Buddhist statues and narrative relieves from Gandhāra share common characteristics thus justifying the designation of “Gandhāran art”. The homogeneity of Gandhāran art is certainly manifest in its material, its subject and its composite nature, yet it is possible to distinguish important iconographic and stylistic variations. This doctoral thesis aims to highlight these variations in order to provide the first identification and characterisation of the various stylistic languages of Gandhāran Buddhist art. The introductory reflections on the geographical, historical and religious contexts within which Gandhāran Buddhist art developed, are followed by prolegomena of the historiographical and theoretical frameworks of the research. These emphasise the need for an appropriate methodology and terminology and the necessity for a corpus of correctly documented pieces on which a stylistic study can be founded. The preliminary inventory of Gandhāran sculptures has identified approximately 5000 pieces of known provenance gathered in an electronic database. The last part focuses on the identification of Gandhāran schools, artistic zones, production centres and workshops and on their characterisation in terms of iconography and form. The review is geographically organised, thus revealing the existing correlation between the stylistic levels and Gandhāran geography and allowing the recognition of various interaction networks. The thesis concludes with an attempt to identify ancient routes, a reassessment of old stylistically based chronologies and a reflection on the geographical normalisation of Buddhist iconographies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.