Les cithares-planche médiévales : organologie, reconstitution et translatio musicae

par Xavier Fresquet

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Frédéric Billiet et de Marie-Bernadette Dufourcet.

Soutenue le 16-09-2011

à Paris 4 , dans le cadre de Ecole doctorale 5 Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    Développée à partir d’un corpus documentaire de plus de 200 représentations iconographiques réparties entre le IXe et le XVe siècle, cette thèse s’appuie aussi sur des sources musicales en latin et des éléments pris dans la littérature profane médiévale en langues vernaculaires. Ce travail de recherche est réuni et organisé dans une base de données qui s’articule à la thèse tout au long de l’argumentation. La description de ce corpus et de la création de cet outil forme la première partie de cette thèse. Une deuxième partie, consacrée à l’étude organologique physique des instruments, vise à proposer un discours objectif sur la nature de l’instrument et de ses éléments constitutifs : formes, cordes, chevilles, chevalets, modes de jeux, tenues etc. Cette partie se termine par un exercice de reconstitution organologique. Une troisième partie étudie l’image sociale et symbolique des instruments en essayant d’englober l’ensemble des discours associés aux cithares planche autour de la notion de translatio propre à la littérature médiévale, que l’on nommera alors translatio musicae. L’ensemble du travail réalisé permettra de former en conclusion une proposition de classification instrumentale propre aux cithares planche médiévales, qui pourra être éventuellement adaptée à l’étude d’autres instruments de musique.

  • Titre traduit

    Medieval board zithers : organology, reconstruction and translatio musicae


  • Résumé

    Developed from a corpus of over 200 iconographical sources divided between the 9th and the 15th century, this thesis also draws on Latin sources in and musical elements taken from the medieval secular literature written in vernacular languages. This research is compiled and organized inside a database articulated to the thesis throughout the argument. The description of this documentary corpus and the creation of this specific tool are given in the first part of this dissertation. A second part, devoted to the study of physical characteristics of these instruments, aims to provide an objective discourse on the nature of the instrument and its components: forms, strings, pins, holding manners, playing modes, etc. This part ends with an instrumental reconstitution exercise. A third part examines the social image and symbolic image of the instruments trying to encompass all speech – both literary and visual – related to the board zithers around the medieval notion of translatio, which will be in this particular case called translatio musicae. This work will conclude with a proposition of a specific organological classification for medieval board zithers, which might possibly be adapted to the study of other musical instruments.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.