La théorie de la basse fondamentale en France. Étude de sa diffusion et de sa didactisation au XVIIIe siècle

par Charis Iordanou

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de François Madurell.

Soutenue le 04-05-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Observatoire musical français (équipe de recherche) .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est d’étudier l’intégration, la didactisation et la modification de la théorie ramiste, de son statut et de sa finalité dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle en France, à travers les ouvrages didactiques sur l’écriture musicale. Elle vise à comprendre et à expliquer, d’une part, le remplacement des ouvrages théoriques de Rameau par des ouvrages de ses interprètes et, d’autre part, le rejet de la théorie de la basse fondamentale au début du XIXe siècle. La première partie de la thèse présente l’œuvre théorique de Rameau, la réception, l’interprétation et la propagation de son système par ses contemporains. Dans une deuxième partie, la pratique des partisans ramistes est située dans son contexte (scientifique, socio culturel, éducatif, philosophique et didactique), pour examiner la démarche de ces auteurs, esquisser une typologie de leurs ouvrages et déterminer la place qu’ils occupent dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Enfin, la troisième partie, consacrée à l’analyse des ouvrages didactiques, cherche à faire émerger le rôle de ces médiateurs dans le devenir paradoxal de la théorie ramiste et à dégager les transformations théoriques et didactiques de cette théorie ainsi que les facteurs influençant positivement ou négativement son interprétation et sa diffusion.

  • Titre traduit

    Fundamental Bass Theory in France. A study of its transmission and its didactisation in the XVIIIth century


  • Résumé

    This work is concerned with the analysis of the integration, didactisation and modification of Rameau’s theory, as well as of its status and definiteness in the second half of the XVIIIth century in France, via the study of the didactic treatises on music. This thesis aims in understanding and explaining, first, the substitution of the theoretical works of Rameau by the studies of its interpreters, and second, the rejection of the fundamental bass theory in the beginning of the XIXth century. More specifically, the first part of the thesis presents the theoretical work of Rameau, in particular, the reception, interpretation and transmission of his system by his contemporaries. In the second part of the thesis, the practice of Rameau’s supporters is put into context (scientific, socio-cultural, educational, philosophical and didactic), in order to investigate the reasoning of these authors, to outline the typology of their treatises and to determine the significance of their work in the second half of the XVIIIth century. Finally, the third part of this thesis deals with the analysis of the didactic works on music and attempts to bring out the role of Rameau propagators to the paradoxical fate of Rameau’s theory in order to remove its theoretical and didactic transformations as well as to reveal and eliminate the positive or negative influential factors of its interpretation and diffusion.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.