La poésie et la chanson, un cousinage compliqué

par Matthias Vincenot

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue le 26-05-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Après une introduction présentant un historique des rapports entre la poésie et la chanson, cette thèse tente de déterminer d’abord ce qui peut faire poésie, en s’arrêtant sur la mise en musique des poèmes, étudiant notamment comment un poème peut devenir une chanson ; ensuite, il sera question de la chanson, de la façon dont on peut la définir comme de son pouvoir évocateur, ce que le chanteur Eric Guilleton appelle « la bande originale de nos vies », qui n’est pas sans conséquences dans la culture et la mémoire populaires. La troisième partie s’arrête sur la musique des mots, et donc sur l’utilisation du son, dans la poésie comme dans la chanson. La quatrième partie présente le rapport des chanteurs à la poésie, ainsi que celui des poètes à la chanson. Les témoignages de poètes et de chanteurs permettent de déterminer si tel art est, ou non, étranger à ceux qui pratiquent l’autre. Enfin, il est question du débat ouvert par Jacques Roubaud au sujet de la poésie aujourd’hui, auquel cette thèse prend part, suivi d’un bref panorama qui amène à déterminer la nature et la place du slam.

  • Titre traduit

    Poetry and song, a complicated relationship


  • Résumé

    After an introduction explores the historical bond between poetry and song, the first part of this thesis tries to define what poetry is and how music is used to transform a poem into a song. The second part then discusses the definition of singing and in particular, its evocative power and its consequences on culture and popular memory : what Eric Guilleton calls “the soundtrack of our lives”. The third part focuses on the musicality of words themselves, and how it is used in both poetry and singing. The fourth part emphasizes the relationship that singers have with poetry and songs, by trying to determine whether artists practicing the poetry can understand and practice the music, and vice-versa. This is emphasized through testimonials of poets and singers. The thesis concludes with the debate initiated by Jacques Roubaud about what poetry is today, as well as the nature and place of this new form of performance called “slam”.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.