Figuration et défiguration : présences du personnage dans quelques romans portugais des années 80 à nos jours

par Sarah Carmo

Thèse de doctorat en Études portugaises, brésiliennes et de l'Afrique lusophone

Sous la direction de Catherine Dumas et de Maria de Fátima Marinho.

Soutenue le 08-12-2011

à Paris 3 en cotutelle avec l'Universidade do Porto , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur les pays lusophones (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude vise à analyser la façon dont la présence du personnage dans le roman portugais des trente dernières années est conditionnée par l’imbrication de données figuratives et leur défiguration. Le personnage se fait ainsi l’écho des bouleversements économiques, politiques et sociétaux provoqués par la chute de la dictature. Il apparaît alors comme le moyen efficace d’interroger les anciens modèles et d’en figurer de nouveaux. Le personnage semble donc proposer diverses figurations de l’humain, relatives à chacun des auteurs étudiés qui font entendre une voix individuelle et originale. Ainsi, dans certains romans, l’impossibilité d’une identité stable dont l’échec mène à la défiguration renvoie, dans d’autres textes, à la possibilité de la figure dans sa diversité et sa dissémination. Les indices de cette ambivalence apparaissent dès le niveau textuel où la défiguration du récit par la disqualification de l’action, le désordre des hiérarchies entre les personnages, et le brouillage des frontières entre textes, auteur et personnage concourt à rendre la diversité de figuration du personnage. Celle-ci semble alors se développer dans l’effet-personne mis en place par le texte et qui assimile le personnage à un individu identifiable et connaissable, malgré la crise qui peut le menacer. De l’extérieur vers l’intériorité, le personnage s’étend en profondeur. L’intériorité du personnage est néanmoins assaillie par la perception d’un monde impossible dont les repères instables façonnent un milieu hostile et inhabitable. Le délitement de son unité se révèle dans son entier à travers la non-reconnaissance de soi et l’effacement du corps. Le personnage n’est plus alors considéré comme une individualité, mais comme une figure afin de rendre compte de son pouvoir de fascination.

  • Titre traduit

    Figuration and Disfigurement : character's presences in some portuguese novels of the 80s in our days


  • Résumé

    This study aims at analyzing the way the character’s presence in the portuguese novel of the last thirty years depends on the interweaving of representational data and their disfigurement. The character echoes back of the economic, political and societal turnovers provoked by the fall of the dictatorship. Thus, it appears as an effective fabric that questions the former models and elaborates new ones. Therefore, the character seems to propose several representations of the human being, relative to each of the studied authors. In one hand, some novels attempt to the impossibility of a stable identity representation and the disfigurement it failure provokes. In other hand, the texts also depict the possibility of a figure underlaid by its variety and its scattering. The indications of this ambivalence appear from the textual level where the disfigurement of the narrative by the disqualification of the action, the disorder of the hierarchies between characters, and the border’s fading between texts, author and character contributes to express the variety of character’s representation. Therefore, this one tends to create a person-effect set up by the text and which assimilates the character to a recognizable and knowable individual, in spite of the crisis which can threaten it. The the character’ interiority is nevertheless assailed by the perception of an impossible world which unstable marks shape an hostile and uninhabitable environment. Consequently, the disintegration of the character’s unity arises through the non-recognition of himself and the disappearance of the body. The character is not then considered any more as an individual, but as a figure that exerts a fascination’s power on the reader.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.