La crise de la modernité poétique arabe : La poésie marocaine entre la fin des années vingt et le milieu des années quatre-vingt comme exemple

par Moulay Brahim El Ansari

Thèse de doctorat en Langues, civilisations et sociétés orientales

Sous la direction de Jean-Patrick Guillaume.

Soutenue le 03-12-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Centre des Etudes Arabes et Orientales (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Boutros Hallaq.

Le jury était composé de Jean-Patrick Guillaume, Boutros Hallaq, Sobhi Boustani, Henri-Hassan Sahloul.


  • Résumé

    Au moment où la scène poétique au Moyen Orient était ébranlée par un bouleversement inouï du point de vue de la forme et du style, le mouvement littéraire et intellectuel marocain, dont la poésie s’abandonnait durant les trente premières années du XXème siècle, à une torpeur et à un anachronisme dont il avait du mal à s’arracher. L’onde de choc orientale finira avec le temps par atteindre les poètes marocains,mais leurs tentatives timides et embarrassées, ne seront pas à la mesure des espoirs escomptés.Dans les années soixante-dix, un groupe de poètes marocains animé par une ambition incoercible, attentif à la refonte et empressé - à coups de manifestes et de textes émancipés - d’en finir avec le legs mitigé des poètes de la modernité des années soixante, va s’engager dans une écriture désencombrée de toutes contraintes. Ni le poème classique, ni le poème de vers libre ne les convainc plus. Ils veulent la rupture.Cette radicalisation délibérée, transgressive qui va toucher la langue, la grammaire, la signification et les rythmes, et va conduire à une crise poétique et à mettre des obstacles entre le lecteur et la poésie moderniste”.

  • Titre traduit

    The Arabic Poetic modernity crisis : the moroccan poetry from the late nineteen twenties to the middle of the nineteen eighties for example


  • Résumé

    During the early twenty years of the 20 th centry, the intellectual and literarymovement in Morocco was outdated. The poetry of that time also kept on reproducingthe same old poetic genres. In the course of time the moroccan poets will realise that thearabic poetic movementhad reached a high level researching new styles and new forms.Influenced by theconcept of revival, the moroccan poets attempted to go beyond the bounds oftraditional poetry.However, their attempts remained very limited. The 1970s, in Morocco, werecharaterised by the birth of an ambitious group of poets. As early as their first texts,they asserted their longing to go beyond the experience of the 1960s, and to write a textthat is free from any constraint related to the classical poem or the free verse one. Neverthe less, their radical modernist experience will transform the poetry the 1970s into aprocess of transgression that will affect language, grammar, meaning and rhythm.Moreover,it will lead to a poetic crisis putting obstacles between the reader and themodernist poetry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.