Le nazisme raconté aux enfants d'europe. Le cas de six romans : joseph joffo : un sac de billes et simon et l'enfant, judith kerr : when hitler stole pink rabbit et bombs on aunt dainty, hans peter richter : damals war es friedrich et wir waren dabei

par Veronique Medard

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Stéphane Michaud.

Soutenue le 14-10-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Comment raconter le nazisme aux enfants ? En particulier comment trois auteurs de littérature de jeunesse racontent-ils la guerre ? Chacun des six romans a ses particularités liées à son auteur et à la perception nationale de l'histoire européenne. Les romans de Joseph Joffo se passent en France sous l'occupation allemande et le régime de Vichy ; ceux de Judith Kerr présentent l'exil d'une famille juive allemande en Suisse, en France puis en Angleterre ; ceux de Hans Peter Richter racontent l'ascension du nazisme en Allemagne. La dureté de la Deuxième Guerre Mondiale est rendue supportable par l'instinct de survie des héros : enfants comme tous les autres ils sortent vivants des difficultés et des dangers qu'ils croisent. Ces romans ont à la fois un rôle de mémoire collective et de préparation à la vie.

  • Titre traduit

    Nazism explained to Europe's children. A case study of six novels : Joseph JOFFO : Un sac de billes et Simon et l’enfant, Judith KERR : When Hitler Stole Pink Rabbit et Bombs on Aunt Dainty, Hans Peter RICHTER : Damals war es Friedrich et Wir waren dabei


  • Résumé

    How to explain Nazism to children? How, in particular, do three youth literature authors talk about war? Each of the six novels has distinctive features related to its author and to the national perception of European history. Joseph Joffo's novels are set in France under the German Occupation and the Vichy Regime; those of Judith Kerr present the exile of a Jewish German family in Switzerland, France and eventually England; Hans Peter Richter's novels describe the rise of Nazism in Germany. The harshness of World War II becomes bearable thanks to the survival instinct of the protagonists: everyday children, prevailing over hardships and dangers. These novels play a dual role, acting as collective memory and preparing for adulthood.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.