Analyse des interactions verbales en classe de FLE en Chine : étude de cas de deux situations d'enseignement

par Xuemei Hou

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Francine Cicurel et de De Ming Cao.

Le président du jury était Peixin Qian.

Le jury était composé de Francine Cicurel, De Ming Cao, Peixin Qian, Wei Chen, Xiaoquan Zhu, Emmanuel Fraisse.


  • Résumé

    L’enseignement / l’apprentissage du français dans les classes de FLE en Chine devient aujourd’hui un sujet d’étude suscitant de vives discussions en raison du nombre agrandissant des apprenants de français au sein du pays. A la différence des travaux rédigés en Chine qui s’appuient majoritairement sur la description des expériences des enseignants pour aboutir à des réflexions et des propositions concrètes sur la didactique de FLE dans la classe, le présent travail s’intéresse à l’étude des interactions verbales à l’intérieur des classes de FLE dans le contexte chinois. Nous choisissons de travailler à partir des corpus recueillis dans les classes des deux situations d’enseignement de FLE en Chine dont l’une concerne l’Alliance française de Shanghai et l’autre les départements de français dans les universités en espérant ainsi pouvoir répondre à une série de questions : comment enseigne-t-on le français dans des classes de FLE en Chine ? Quelles sont les caractéristiques des interactions verbales dans les deux situations d’enseignement qui nous intéressent particulièrement pour notre travail ? Si elles se déroulent différemment comme nous en faisons l’hypothèse, quels sont les facteurs qui auraient entraîné ces modifications ? La thèse se compose de trois chapitres. Le premier chapitre est consacré à la présentation de l’objet d’étude et des concepts théoriques sur lesquels reposent nos analyses durant cette recherche, à savoir les interactions verbales, l’ethnographie de la communication, l’agir professoral et l’interculturel. Le deuxième et le troisième chapitres se réfèrent respectivement aux investigations que nous avons menées dans les deux situations d’enseignement où nous évoquerons tout d’abord le contexte historique de chaque type d’établissement pour passer ensuite à l’aperçu général de la situation actuelle impliquant les ressources humaines et le dispositif matériel. Les études des interactions verbales se concrétisent par des analyses minutieuses réalisées autour de trois thèmes où nous constatons l’intensité des mouvements d’interactions : des relations interpersonnelles en classe, des particularités des interactions verbales dans des unités de travail et l’enjeu interculturel dans la communication de classe. L’inverstigation des classe de FLE dans le contexte chinois nous a permis d’appliquer l’approche interactionniste sur un nouveau terrain de recherche, les constats que nous avons pu faire nous paraissent pouvoir être profitables aussi bien pour les recherches portant sur la linguistique interactionnelle que pour celles portant sur l’enseignement de FLE en Chine.

  • Titre traduit

    Research on French Classroom Linguistic Interaction in China : comparison of Two Teaching Environments


  • Résumé

    The rapid increase of Chinese as French learners these years makes French teaching research a focus for French teachers and researchers in China. Distinguished from practices in corresponding domestic researches such as introduction of situation concerning French classroom teaching, statement of personal opinion and presentation of concrete suggestions on French teaching methods, the paper takes advantages of relevant theories on Sociolinguistic interactional prevailing in the western linguistic field nowadays and gives a new interpretation of French classroom interaction in China after collection and analysis of first-hand linguistic materials in the aspect. Targeting at two French teaching environments in China, i.e. Shanghai French Training Center (that is, Alliance Française de Shanghai) and French classroom in universities, linguistic materials are collected to find solutions to following questions in the paper: How are French classroom teaching operated in China? What characteristics do the two kinds of French teaching environments display in aspect of classroom linguistic interaction? If there are differences in classroom interactions for two French teaching environments mentioned above as presupposed, which factors account for differences after all? The paper is extended in three chapters: Chapter One introduces the research objectives and theoretical basis quoted in analysis of classroom linguistic interaction. It offers the main theoretical basis including linguistic interaction, culture of communication, fundamental theories and concepts involved in interaction research by Goffman, behaviors of teachers and inter-cultural theories. Chapter Two and Chapter Three present a series of characteristics of linguistic interaction through analysis and research of French classroom teaching in two teaching environments. In the two Chapters, the author first reviews and summarizes historic backgrounds of the two teaching organizations and makes introduction of their basic situations such as teaching staff, teaching equipments etc; then divides the research on classroom linguistic interaction into three topics for observation and analysis according to frequency and strength of linguistic interaction activities observed in classrooms: interaction relationships in classrooms, linguistic interaction in teaching units and manifestation of intercultural elements in classroom linguistic interaction. The paper makes the first trial to apply theories of linguistic interaction to researches of French classroom teaching in China, the findings of this study make new contribution to linguistic interaction research. Meanwhile, if the rapid increase of French learners in China is taken into consideration, the research is of completely new referential value for researches on French classroom teaching in China and plays an enlightening role in French classroom teaching in other countries and regions as well.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.