L'acte canularesque médiatique : dispositifs, procédés et enjeux communicationnels (Europe et Amérique du Nord, 2004-2008)

par André Gattolin

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Guy Lochard.

Soutenue le 01-06-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Michael Beaussenat Palmer.

Le jury était composé de Guy Lochard, Michael Beaussenat Palmer, Baudouin Jurdant, Isabelle Veyrat-Masson.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la recrudescence notable depuis une décennie de certains phénomènes singuliers de mystification mettant en jeu des dispositifs communicationnels assez élaborés, connus sous l’appellation de canulars médiatiques. Apparu au XVIIIe siècle et en filiation étroite avec certaines pratiques populaires plus anciennes, l’acte canularesque associé à l’usage des médias engage la mise en œuvre de procédés audacieux qui, au fil du temps et de l’émergence de nouveaux moyens de communication, n’ont cessé de se sophistiquer.L'analyse d'un corpus de neuf canulars ayant recueilli d'un fort retentissement médiatique au cours de la période 2004-2008 souligne l’importance du jeu des interactions qui s’établissent entre l’auteur, sa cible et le public exposé.Elle témoigne également de la forte incidence du contexte sur la réussite de l’acte. Les transformations profondes qui traversent actuellement la société à l’échelle internationale, ainsi que les importants bouleversements qui modifient et parfois fragilisent le monde de l’information, représentent à l’évidence un terrain propice à la multiplication des canulars médiatiques. Entre la précarisation des conditions d’exercice du journalisme, la concurrence effrénée qui affecte les médias, l’attrait grandissant pour les fictions se donnant pour vraies et la recherche permanente de l’inédit et du spectaculaire, les fausses nouvelles et autres mystifications malicieuses trouvent toute raison de proliférer.La tournure très transgressive prise par les canulars médiatiques au cours de ces dernières années a conduit récemment à la mise en place de législations plus coercitives et entraîné de la part de leurs victimes des mesures de rétorsion qui nous amènent, en dernière partie de cette thèse, à nous interroger sur le devenir incertain de l’objet et de sa pratique.

  • Titre traduit

    The media hoax process : layouts, mechanisms and communication issues (Europe and North-America 2004-2008)


  • Résumé

    This thesis deals with the issue of a decade-long rise in the number of particular phenomena of mystification that use very elaborate communication mechanisms : the media hoaxes. Appeared in the 18th century and closely linked to ancient and popular practices, the elaborate hoax, associate with media and new technologies, implements audacious processes that became increasingly sophisticated. The analysis of nine hoaxes cases that have benefited from a wide media echoe during the period 2004 to 2008 emphasizes the significance of interaction between the author, his target and the audience. It also testifies the context's high impact upon the success of the action. The profound transformations that go through worldwide societies and the upheavals that modify and often weaken the information world obviously represent a favourable ground for a multiplication of media hoaxes. From the erosion of conditions in journalism practices, the fiercecompetition which affects various media, the growing attraction for fictions as true, to the constant search for novelty and the spectacular, false information and other mischievous mystifications find every reason to proliferate.As the transgressive course taken by media hoaxes in recent years has led to a stringent legislation and the victims' retaliations, we question the uncertain future of this research topic as a practice in the final part of the thesis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.