Genres et socialisation a Hollywood : sociologie des films américains des réalisateurs de cinéma d’origine européenne expatries aux États-Unis entre 1900 et 1945

par Chloé Delaporte

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Laurent Creton.

Soutenue le 04-04-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Emmanuel Ethis.

Le jury était composé de Laurent Creton, Emmanuel Ethis, Florent Gaudez, Michèle Lagny, Jean-Louis Fabiani, Rick Altman.


  • Résumé

    Cette thèse consiste en une sociologie des films américains des réalisateurs de cinéma d’origine européenne expatriés aux États-Unis entre 1900 et 1945. Le corpus, exhaustif, a été établi à partir d’une population d’étude circonscrite à 77 réalisateurs, et comprend 2657 films. Ce travail renseigne un aspect particulier du transfert culturel transatlantique : la socialisation professionnelle à Hollywood par le biais du système de catégorisation de la production cinématographique en « genres ». Le genre est envisagé comme produit d’une construction sociale, dans une perspective pragmatique. C’est donc en sociologie des arts que nous inscrivons nos travaux et à l’histoire du cinéma et que nous empruntons ses objets d’étude. Deux approches sont combinées. La première est microsociologique, en cela que les films du corpus donnent lieu à une analyse qualitative, cherchant à les inscrire dans un contexte de! production et à retracer leur processus interprétatif. La seconde est macrosociologique, car les films sont ensuite analysés de façon quantitative, notamment au moyen d’outils statistiques. L’ambition n’est pas d’offrir une comparaison de la socialisation par le genre entre les réalisateurs d’origine européenne et « les autres », mais bien d’opérer une comparaison interne, soit de mesurer les similitudes et divergences entre les nombreux réalisateurs de la population d’étude, aux parcours et carrières variées. Cette thèse fait ainsi apparaître le caractère déterminant de certains éléments dans la dynamique de socialisation à Hollywood. Il en est ainsi du statut professionnel lors de l’expatriation américaine, que nous démontrons être un facteur prévalent.

  • Titre traduit

    Genres and socialization in Hollywood : sociology of American films by European émigré directors expatriated to the United States between 1900 and 1945


  • Résumé

    This thesis consists of a sociology of American films by European émigré directors expatriated to the United States between 1900 and 1945. The corpus, exhaustive, has been elaborated from a group delimited to 77 directors, and includes 2657 films. This work informs a particular aspect of the transatlantic cultural transfer : professional socialization in Hollywood through the categorization system of movie industry into « genres ». Genre is viewed as a product of social construction, in a pragmatic way. Thus, our research falls within sociology of arts and borrows its subject from the film history. Two approaches are mixed. The first is microsociological, meaning films of the corpus are analyzed using a qualitative method, seeking to investigate their production context and reception process. The second is macrosociological, for films are next analyzed using a quantitative method, particularly by having recourse to statistic tools. Our a! mbition is not to offer a comparison of socialization through genre between the European émigré and « the others », but definitely to conduct an inner one, by measuring similarities and differences between the group’s numerous directors, these having varied careers and trajectories. This thesis brings into light the effective impact of a certain number of things on socialization dynamic in Hollywood. We demonstrate therefore that professional status at the time of American expatriation is a prevalent factor.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.