Résistance et reconstruction Identitaire dans les Andes Colombiennes. : Le mouvement Armé Quintin Lame

par Daniel Ricardo Peñaranda

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christian Gros.

Soutenue le 26-02-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche et de documentation sur les Amériques (laboratoire) .

Le président du jury était Renée Fregosi.

Le jury était composé de Christian Gros, Renée Fregosi, Yvon Le Bot, Gonzalo Sánchez G., Jean-Michel Blanquer.


  • Résumé

    L' essentiel de ce travail se situe dans l`intersection entre le déroulement des mouvements sociaux ruraux et les expériences révolutionnaires armées, en partant d`un cas spécifique dans lequel un mouvement communautaire, ayant une forte base ethnique, a dû faire face à une situation de violence généralisée à cause de la présence simultanée d`un conflit social en évolution et d`acteurs insurgés armés qui se disputaient le territoire et la population. Il s`agit du Mouvement Armé Quintín Lame, organisation ayant agi entre 1985 et 1991 dans le nord du département du Cauca, au sud-ouest de la Colombie. Dans ce territoire d`environ 250.000 habitants (21% de la population indienne nationale) se trouve la deuxième grande concentration indienne du pays. Depuis les années soixante-dix, ce scénario est l`épicentre de la plus grande mobilisation armée de la Colombie qui, quarante ans après, obtiendra des réussites indiscutables dans sa lutte pour l`autonomie, la récupération de la terre au bénéfice des communautés indiens et de précieux éléments culturels qui ont permis de consolider un processus réussi de recomposition identitaire.

  • Titre traduit

    Resistance and identity reconstruction in the Colombian Andes : The Quintin Lame armed movement


  • Résumé

    This work lies in the intersection between the process of rural social movements and the armed revolutionary experiences, starting from a specific case in which a community movement, with a strong ethnic base, had to cope with widespread violence because of the simultaneous presence of the social conflict and insurgents armed who disputed the territory and population. This is the Quintin Lame Armed Movement, an organization that acted between 1985 and 1991 in northern Cauca, southwest Colombia. This territory of about 250,000 inhabitants (21% of the national Indian population) is the second largest concentration of native country. Since the seventies, this scenario is the epicenter of the largest social mobilization of Colombia who, forty years later, obtain indisputable successes in its fight for autonomy, the recovery of land for the benefit of Indian communities and valuable cultural elements that have helped to consolidate a successful process of reconstruction of identity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.