Zaña, enclave noire de la côte nord du Pérou

par Maria Isabel Talledo Aviles

Thèse de doctorat en Études hispaniques et latino-américaines langues, littératures et civilisations

Sous la direction de Bernard Lavallé et de Miguel Rodriguez.

Le président du jury était Modesta Suárez.

Le jury était composé de Bernard Lavallé, Miguel Rodriguez, Modesta Suárez.


  • Résumé

    Au Pérou, Zaña se trouve sur la côte nord. C’est une Ville coloniale fondée le 29 novembre 1563 par le capitaine Baltazar Rodríguez, mandatée par le vice-roi du Pérou, Diego López de Zuñiga comte de Nieva. Dès le XVIe siècle, les colons espagnols chargés de l’exploitation des richesses minières et agricoles du pays, et de cette région en particulier, firent venir d’importantes cargaisons d’esclaves pour servir de main d’œuvre. À cet effet, cette population d’esclaves se composait pour l’essentiel de noirs arrachés à leurs familles, leurs terres, leurs traditions dont l’origine se trouve en Afrique. Au XIXe siècle l’immigration de l’Extrême Orient remplaça la main d’œuvre noire. Nombre de ces esclaves noirs africains, malgré l’oppression dont ils souffraient, les maladies, les conditions difficiles de survie, ont réussi à s’établir au Pérou. Il reste qu’aujourd’hui, en raison du métissage, la population noire est de moins en moins nombreuse. Cette situation reflète-t-elle une réalité à Zaña ? Peut-on continuer à considérer Zaña comme une enclave noire ? Pour répondre à ces interrogations et aux nombreuses questions qui en découlent, nous sommes allés sur place et avons procédé à des enquêtes de terrain. Le thème principal de la recherche porte sur la pluralité ethnique et la conservation de la culture noire à Zaña. Après avoir dressée l’historique de la ville –de sa création jusqu’à nos jours, nous nous sommes attardés sur les conditions d’existence des descendants noirs esclaves de Zaña.

  • Titre traduit

    Zaña, enclave noire de la côte nord du Pérou


  • Résumé

    Zaña is standing in the northern coast in Peru. Zana is a Colonial city created in November 1563 by Captain Baltazar Rodriguez. The sailor was sent by Peruvian Vice-King Diego López de Zuñiga conde de Nieva. As soon as 16th century, Spanish colons in charge of the exploitation of mines and fields brought slaves to work as labour. Most of the slaves came from Africa. They had been kidnapped and taken away from their lands, their families and their traditions to be enslaved. From 19th century, immigration from the Far East replaced the African labour. Although oppressed and suffering from diseases, many African slaves managed to settle in Peru. Yet, with interracial marriages, Peruvians from African descendants are less numerous. Does this portrayal really reflect Zaña’s situation ? Can we consider that Zaña is still a black territory-enclave ? Our answer to these questions came from a field work in Peru. This research deals with ethnic diversity and the preservation of the African culture in Zaña. First, we focused on the evolution of the city from its foundation to the present days. Then, we drew a portrayal of Peruvian from African descendance in Zaña.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.