La dimension française dans la poésie roumaine de Bessarabie du XXe siècle

par Eleonora Hotineanu (Nacu-Hotineanu)

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue le 03-02-2011

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Dana-Marina Dumitriu.

Le jury était composé de Daniel-Henri Pageaux, Dana-Marina Dumitriu, Françoise Morcillo, Maria Teresa Giaveri.


  • Résumé

    Cette recherche comparatiste évoque les aspects essentiels de la dimension française dans la poésie bessarabienne du XXe siècle. L’exemple si suivi de l’imagerie française, déterminante dans la synchronisation, voire la postsynchronisation littéraire de l’espace roumainophone (y compris celui bessarabien) avec le monde occidental, se manifeste depuis toujours. Lors de cette migration imagologique la réception de l’élément étranger implique la notion du temps. Au temps linéaire historique d’une société est opposé le temps cyclique de l’image, sinon du stéréotype. La crise du temps engage la crise identitaire. Dans le contexte littéraire local la quête identitaire évolue implicitement avec la recherche esthétique. Des motifs empruntés, dans la plupart des cas de souche française, mythiques ou paramythiques, récurrents ou occasionnels – tout est invoqué afin de raccorder une littérature marginale avec le centre convoité, qu’il soit roumain, français, européen… L’ouvrage se structure autour de la thématique réitérative (voyage, île, ville…), ou singulière (Cythère, Guernica…). Une place importante occupe les thèmes poésie et peinture, paysage et recherche identitaire, ainsi que l’étude d’anthropologie culturelle « Mythe ou paramythe ». Une grande partie du texte est accordée au suivi imagologique de la présence française en régime totalitaire. Suite à une mentalité stéréotypée, l’image française devient, respectivement, symptomatique. Elle symbolise, par ailleurs, un exutoire culturel. Déterminant dans la constitution de l’imaginaire esthétique bessarabien, le phénomène de réminiscence et d’intertextualité contribue à l’émergence d’un tableau poétique varié et disparate.

  • Titre traduit

    French dimension in Romanian poetry of Bessarabia from XX century


  • Résumé

    This comparative research suggests the essential points of French dimension of the Bessarabian poetry in the twentieth century. The explicit example of the French imaging, decisive for synchronization, indeed literary postsynchronisation of the Romanian space (including Bessarabian) with the western world, has always manifested. During this imagological migration receipt of the foreign element involves the concept of time. The historical linear time of a society is against the cyclical time of the image, if not the stereotype. The crisis of time obliges the identity crisis. In the context of local literary quest for identity is changing with the implicit aesthetic research. The borrowed motifs, in most cases of French descent, mythical or paramythical, recurring or occasional - everything is invoked to connect the marginal literature with a coveted center, whether Romanian, French, European ... The work is structured around the reiterative theme (travel, island, city ...) or singular (Cythere, Guernica ...). An important place occupies the themes poetry and painting, landscape and identity research, and the study of cultural anthropology "Myth or Paramyth“. Much of the text is given to monitoring imagological of the French presence in totalitarian regimes. Following a stereotyped mentality, the French image becomes, respectively, symptomatic. Moreover, it represents a cultural outlet. Decisive for the constitution of the Bessarabian aesthetic imagination, the phenomenon of reminiscence and intertextuality contribute to the emergence of a poetic picture varied and disparate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.