La presse clandestine pendant la guerre au Liban (1975-1982) : son organisation, sa distribution, ses lecteurs

par Marie-Claire Feghali

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Francis Balle et de Hachem El Husseini.

Le jury était composé de Bernard Valade, Jean-Marie Cotteret.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la presse clandestine au Liban, celle qui – non autorisée par l’État–fut publiée et véhiculée par les partis politiques belligérants durant la guerre au Libanentre 1975 et 1982.Elle étudie dans son ensemble la nature d’une sélection significative, non exhaustive,des publications les plus représentatives de cette époque, ses messages, pour aboutirà la compréhension du public et des moyens de distribution de ces écrits.Travail de première main, cette étude se base sur une recherche d’archives, qui seraplus tard approfondie par l’analyse de contenu, du langage, et de la sémiologiequand la publication le permet. Ainsi, nous repasserons en vue les périodiquesFalastine Assawra, Al Qaeda, Al Marouni, Loubnan et Sawt El Hakika pour mieuxsonder les points de vue sur les sujets traités ainsi que la façon de faire selon lavision de chacun.Ainsi, nous avons affaire à des instruments qui témoignent d’une étape cruciale etfondamentale dans l’évolution de la presse libanaise, notamment celle qui s’occupeessentiellement des zones de crise et des manifestations les plus humaines de laliberté de penser.On en conclura que la guerre est aussi bien médiatique qu’armée quand il s’agit d’unaffrontement d’idéologies, et que dans un pays multi confessionnel comme le Liban,l’histoire est non seulement un point de vue, mais une lutte de construction d'imagequi va plus loin que les faits. Michel Foucault le dit bien : "on a beau dire ce que l'onvoit, ce que l'on voit ne tient pas dans ce que l'on dit".

  • Titre traduit

    The clandestine press during the war in Lebanon (1975-1982) : its organization, distribution and readers


  • Résumé

    This thesis focuses on the underground press, or what is known as the clandestine press inLebanon, that was published and promoted by the belligerant political parties during thewar in Lebanon between 1975 and 1982. Noteworthy, these publications were notauthorized by the Lebanese authorities at that time.It analyses the nature of a significant selection of 5 of the most representative publicationsof that period, along with their messages, their readers and their different means ofdistribution.As a first study of its kind, this research is based on archival documents, which contect waslater handled with depth, thus analysing the language and the semiotics when thepublication permitted so. Accordingly, we chose to reflect the views of Falastine Assawra,Al Qaeda, Al Marouni, Loubnan and Sawt Al Hakika, examining the direction of thecommunication in each.Noteworthy, this reseatch deals with instruments that reflect a fundamental and crucialstep in the evolution of the Lebanese press. It is essentialy a means of communication usedduring times of crisis, serving political propaganda, sometimes agendas. Nevertheless,these publication a manifestation of the freedom of speech.We conclude that war is made with both arms and media, especially when it involves aclash of ideologies. It also teaches us tha in a multi- confessional country like Lebanon,history is not only a point of view, but also a clash for image-building that goes beyondfacts. Michel Foucault said it quite well: "we may say what you see, what we see does notalways stand out in what we say."


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 214-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2011-6
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.