Participation et gouvernance en Tunisie : rupture et permanence de l'action publique en milieu rural

par Aude-Annabelle Canesse

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de André Guichaoua.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Outre les conditions de recherche dans un contexte autoritaire, la thèse analyse les changements induits par les dispositifs participatifs et la gouvernance. Les Groupements de Développement Agricole illustrent la permanence des représentations de l'agriculteur comme frein au développement. Les compétences du ministère de l'Agriculture sont transférées aux experts, nouveaux acteurs « neutres », « efficaces ». Les dimensions procédurales du droit ont une portée limitée face à des agriculteurs puissants mais le contrôle du ministère de l'Intérieur est réel. Aussi, les GDA sont une lutte territoriale pour les agriculteurs (assise locale) et l'Etat (encadrement du territoire). Les programmes de développement intègrent des enjeux politiques et administratifs, dans leur mode de gestion et dans leur réalisation. Cependant l'expertise revient à un transfert d'acteurs qui reproduisent les pratiques et les routines. La participation économique apparaît comme substitut à la participation sociale

  • Titre traduit

    Participation and governance and Tunisia : public action's change and continuity in rural sector


  • Résumé

    This research tackles research's conditions in an authoritarian system and analyses the shifts participative plans and governance implicate. Agricultural Development Groups' implementation reveals that the representation of farmers as an obstacle to development remains. The ministry of Agriculture' competencies are transfered to experts, nex rural development actors considered as neutral and efficient. ADG law procedural dimensions' impacts are bounded especially when farmers are powerful, but ministry of Interior's control is real, in law and in practice. Thus, ADGs represent a territorial stake for farmers (local power) and the state (framing territory). Development programmes integrate political and administrative stake at many levels, in the management and in their actions. The use of experts enable actors' transfer from administration to expertise and reproduce administrative rules and routines. Finally, economic participation appears to be a substitute to social participation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (373 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 296-313

Où se trouve cette thèse ?