Le perfectionnisme de Stanley Cavell : de l'autorisation de soi à une politique de l'interprétation

par Pascal Duval

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Sandra Laugier.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .

Le jury était composé de Martine de Gaudemar.


  • Résumé

    Le centre de ce travail part de la gémellité de Nietzsche et Emerson qu'il revient a Stanley Cavell d'avoir révélée. Toute une « politique de l’interprétation » pesant sur le nom de Nietzsche doit être revue. Pas plus que celle d'Emerson, la pensée de Nietzsche n'est ennemie de la liberté. Servirait-il pareillement une démocratie qui s'en honorerait? Mais cette question est-elle simplement possible étant donné le tour herméneutique et l'horizon d'une clôture de la métaphysique de��fendus par toute une partie influente de la philosophie contemporaine (qui prétend s'alimenter à Nietzsche) ici et là une prédominance de la théorie politique la plus aveugle (avec Nietzsche par contre comme contre-modèle) ? Rien ne permettrait un tel enthousiasme si n'était survenu au moment de ce travail le plus éclatant retour de l’ Amérique à sa voix emersonienne : l'élection de B. H Obama, « une différence nouvelle» qui nous regarde. Pour effectuer l'autre moitié du chemin, une reprise nous a semble nécessaire vers la critique de la valeur et de la culture autour de son moment« moderniste ». C'est la découverte d'un certain type d'autorité en philosophie. Si ce moment paraît bien révolu, restait à Cavell de penser un« dépassement de la théorie philosophique ». L'essence de ce qu'est un« texte », de ses pouvoirs et de ses places est changée. C'est une « auctorialité » nouvelle qui trouve ses données immédiates dans une culture délivrée. Peut-être est-cela d'ailleurs le fin mot du perfectionnisme : une pratique de la lecture (donc de la vie!) dérivant ses effets politiques de l'ordinaire; nous délivrant ainsi des illusions d’une décision qui ne relèverait que de la philosophie

  • Titre traduit

    Stanley Cavell's perfectionism : from the authorization of oneself toward a politic of interpretation


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Editions universitaires européennes à Sarrebruck

Le perfectionnisme de Stanley Cavell : Emerson et Nietzsche : d'une auctorialité philosophique à une politique de l'interprétation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 362-378

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 53

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12848
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Editions universitaires européennes à Sarrebruck

Informations

  • Sous le titre : Le perfectionnisme de Stanley Cavell : Emerson et Nietzsche : d'une auctorialité philosophique à une politique de l'interprétation
  • Détails : 1 vol. (431 p.)
  • ISBN : 978-3-8417-8536-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 426-431
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.