Choqek'iraw et la vallée de l'Apurimac : paysages et sociétés préhispaniques tardives

par Thibault Saintenoy

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean-François Bouchard et de Patrice Lecoq.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le fleuve Apurimac s'écoule dans une vallée profonde de la cordillère des Andes au Pérou. Dans son cours moyen, cette vallée recèle l’un des plus importants sites archéologiques de la culture inka (15-16eme siècles) : Choqek'iraw. , Il s'agit d'un palais, à I' architecture sophistiquée, accroché à l'éperon d'une montagne au sommet éternellement enneigé, que cette thèse se propose d'étudier dans une approche régionale. Sur la base des résultats de prospections extensives menées sur les deux rives de la vallée où des dizaines de vestiges de villages préhispaniques ont été identifiés, et d'une analyse des données ethnohistoriques disponibles, nous tentons de dévoiler la nature du peuplement préhispanique tardif de cette région située aux confins de plusieurs pays ethniques. Pour ce faire, nous développons une réflexion sur la notion de territoire, conduite à différentes échelles et selon diverses perspectives. Nous analysons, d'abord, I'habitat des communautés villageoises préhispaniques, dont la structure paraît tout à fait adaptée à l'écologie « verticale » des montagnes andines. Nous examinons, ensuite, l'affiliation socioculturelle de ces communautés, originaires de la Période Intermédiaire Récente (11-15eme siècles), à la lumière des sources ethnohistoriques et des témoignages matériels. Enfin, nous nous livrons à un essai sur les implications des paysages dans I'agencement territorial de la région; il semble, en effet, que les principaux sommets et l'Apurimac jouaient un rôle majeur dans les systèmes de représentation territoriale et que Choqek'iraw, et les autres établissements de la région, ont été implantés sur des sites spécifiques possédant une forte dimension symbolique. Aussi, il apparaît que les motifs de I'occupation inka de la région ne se limitaient pas au contrôle de sa population et à la mainmise sur ses ressources, car Choqek'iraw et ses environs formaient, avant tout, un domaine religieux visant à inscrire dans le paysage la vision du monde inka.

  • Titre traduit

    Choqek'iraw and the Apurimac valley : landscapes and late pre-hispanic societies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (464 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 403-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 62

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12812
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4454
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.