La Chronique de Dalimil et les débuts de l'historiographie nationale tchèque en langue vulgaire

par Éloïse Adde

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Philippe Genet et de Xavier Galmiche.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette analyse essaie de décrypter les intentions premières de l’auteur de la Chronique de Dalimil. Elle s'interroge sur le changement radical qui se produit alors dans la manière d'écrire l'histoire et sur le passage à la langue vernaculaire (vieux-tchèque), qu'incarne ce texte majeur de l'histoire de 1a littérature tchèque. A travers cette source, il s'agit donc de réfléchir aux conditions de I'émergence d'une conscience collective forte, en particulier par rapport au voisin allemand et au danger qu'il représente au moment de la crise de 1306-1310, née de I'extinction de la dynastie des Pfemyslides, après I'assassinat de VencesIas III En rupture avec la production traditionnelle destinée a une audience confidentielle, dans Ie cadre d'une culture jusque la limitée à la sphère monastique, ce texte est c1airement destiné à un public plus large. L'auteur appelle les Tchèques, qu'il circonscrit en réalité à la seule noblesse, à se mobiliser pour préserver leur nation, mais aussi à prendre garde aux dérives absolutistes que comporte le pouvoir du souverain, en particulier depuis la Bulle d'or de Sicile (1212). Dans une société qui ne reconnaît pas encore le politique comme un champs bien distinct, I'histoire, I'appropriation d'un passé commun, est la matière privilégiée par les auteurs désireux de formuler un programme politique. Cette étude s'interroge alors sur le décalage entre les visées premières de I'auteur et une réception de plus en plus restreinte de son oeuvre, tendant à limiter la portée de ce texte aux mots nationalistes et germanophobes qu'elle contient.

  • Titre traduit

    The Chronicle of dalimil and the beginnings of czech national histotiography in the vernacular language


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Publications de la Sorbonne à Paris

La Chronique de Dalimil : les débuts de l'historiographie nationale tchèque en langue vulgaire au XIVe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (708 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 511-537

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 42
  • Bibliothèque : Centre de recherche sur l'histoire de l'Europe Centrale contemporaine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 091

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Publications de la Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : La Chronique de Dalimil : les débuts de l'historiographie nationale tchèque en langue vulgaire au XIVe siècle
  • Dans la collection : Textes et documents d'histoire médiévale , 12 , 1290-7375
  • Détails : 1 vol. (461 p.-[15] p. de pl.)
  • Notes : Ouvrage publié avec le concours de la Comission de la recherche de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • ISBN : 978-2-85944-945-2
  • Annexes : Bibliogr. [407]-441. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.