Le multiculturalisme et l'identité nationale : France, Québec, Canada : trois modèles de construction identitaire

par Sabine Choquet

Thèse de doctorat en PhilosophiePhilosophie

Sous la direction de Yves Charles Zarka et de Thomas De Koninck.

Soutenue en 2011

à Paris 1 en cotutelle avec l'Université Laval (Québec) .


  • Résumé

    «L'identité nationale » est devenue un syntagme courant de la terminologie politique contemporaine. Néanmoins, son sens exact demeure problématique dans la mesure ou le statut du terme d'« identité» reste souvent mal défini. Peut-on en effet penser l'identité nationale sur le mode de l'identité personnelle ? Si certaines analogies entre les deux expressions peuvent être trouvées, elles ne sauraient résorber la différence fondamentale existant entre l'individuel et le collectif, ce dernier n'étant qu'une multiplicité appréhendée imaginairement sous le mode de l 'unité. Ainsi, la tension si souvent observée entre le multiculturalisme, ou la diversification des populations, et l'identité nationale se révèle n'être qu'un reliquat d'une pensée substantialiste de l'identité née dans la philosophie antique. A travers l'étude de l'histoire et des textes fondateurs de la philosophie, ce travail retrace le cheminement d'un paradigme, qui constitue le fondement ignoré de la pensée contemporaine de l'identité nationale. L'obscurité conceptuelle entourant l'usage de cette notion a nourri un ensemble de représentations figées et stéréotypées, qui ont été à l'origine du sentiment d'exclusion ressenti par certaines minorités, et du « défi » qu' elles lancent parfois à la nation. En inscrivant le multiculturalisme dans sa constitution, le Canada a tenté d'apporter une solution à ce constat. Cependant cette reconnaissance de la diversité culturelle n'a pu résoudre à elle seule toutes les difficultés, car ces conflits identitaires ne naissent pas d'une opposition entre des groupes d'individus, mais entre des représentations antagonistes de l'« identité ».

  • Titre traduit

    Multiculturalism and national identity : France, Quebec, Canada : three models for the construction of identity


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Classiques Garnier à Paris

Identité nationale et multiculturalisme : deux notions antagonistes ?


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 349-366

Où se trouve cette thèse\u00a0?