Comparaison des chantiers navals de l'espace méditerranéen de l'Antiquité au XVIe siècle après Jésus-Christ

par Dimitri Drakides

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Roland Étienne et de Éric Rieth.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Aucune étude ne s'est vraiment intéressée aux chantiers de construction navale méditerranéens antiques; pour cause les seuls vestiges archéologiques antiques connus aujourd'hui sont ceux de la cite phocéenne dates du VIe s. Av. J. -C. Pour palier le manque d'informations, nous nous sommes intéressés aux chantiers médiévaux, afin d'avoir un moyen de comparaison. Le mémoire se décompose en quatre parties distinctes. La première s'intéresse d'une part aux différents termes usités afin de caractériser les notions de chantier naval, de cales sèches, et d'arsenal, trop souvent employés de manière erronée. Les techniques de construction seront d'autre part caractérisées afin de déterminer les groupes de personnalités en mouvement sur le site de construction. Dans l’ Antiquité, s'il est facile de distinguer les divers ouvriers, les notions d'architectes et de constructeurs navals quant à elles sont assez floues. C'est ainsi que dans cette deuxième partie, nous y distinguerons leur rôle respectif de la conception à la réalisation du navire. Enfin, l'organisation du chantier naval est dépendante de divers paramètres tels : la situation géographique du bois, les moyens de transport, les accès et la topographie des divers sites, ainsi que la localisation de la main d’œuvre. Cette complexité amenant la création des arsenaux pour les Thalassocraties les plus importantes. Pour terminer nous verrons que dans la marine de guerre, l'Etat joua un certain rôle pour l'acquisition de la coque de ses navires, allant des moyens financiers à la protection du couvert forestier.

  • Titre traduit

    Comparison of shipyards in the mediterranean area from the antiquity to the 16th A. D.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (501 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 285-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R 11 : 37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.