Du rôle de la théorie des idées dans la formation du criticisme kantien : essai sur l'esthétique transcendantale et sa gestation précritique, comparée à la méthode métaphysique de Descartes et Berkeley

par Louis Darantière

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Laurent Jaffro.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les idées, dans les théories de la connaissance de Descartes à Hume, sont des normes intuitives pour interpréter la nature. Quelle cosmologie en résulte? Un matérialisme (l'analyse de Berkeley le montre), débouchant chez Locke puis Hume sur l' agnosticisme, et une théorie de l'entendement qui est le modèle de l'idéalisme kantien. Mais Kant a rejoint la théorie des idées indépendamment, par le problème métaphysique de l'espace, qu'il déclare idéal en 1770, pour corriger sa théorie de l'espace absolu de 1768. De ce point, on peut tenter de suivre la construction de l'idéalisme transcendantal, et comprendre sa convergence avec la métaphysique cartésienne et l'empirisme de Locke.

  • Titre traduit

    Essays towards a cosmological understanding of the theory of ideas and its bearing upon the genesis of Kant's transcendantal philosophy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (559 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 553-555

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 102

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12844
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.