Image et forme chez le premier Wittgenstein

par Gilles Bouttier

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Isabelle Thomas-Fogiel.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'entreprise philosophique consistant en le Tractatus Logico-Philosophicus a ceci de particulier qu'elle semble être auto-contradictoire puisque I'auteur oblige le lecteur à considérer (in fine) les propositions (philosophiques) constituant le livre comme des propositions dépourvues de sens, en tant que "propositions philosophiques". Au-delà de la question de savoir s'il est possible de comprendre toutes les propositions du Tractatus qui sont autant de non-sens, c'est la philosophie elle-même en tant qu'activité (de "critique du langage") qui pourrait être considérée comme remise en cause par la conception wittgensteinienne de la philosophie telle qu'elle peut être comprise à la lecture du Tractatus. La fin (le but et la tâche) de la philosophie est-elle de mettre un terme à l'activité philosophique. I. E. D'en finir avec la philosophie? Les notions d'image et de forme sont au centre de l'oeuvre du "Premier Wittgenstein" - expression qu'il est nécessaire de fonder, par opposition à d' autres "Wittgenstein" - puisque ce sont elles qui structurent l'ensemble des distinctions les plus fondamentales du Tractatus - distinctions classiques et sur lesquelles s'appuie, pour une large part, la littérature secondaire -, les distinctions, notamment, entre ce qui peut être dit (une proposition en tant qu'elle est une image) et ce qui ne peut pas l'être mais se montre (18 forme logique de représentation), entre le sens (ou la pensée) et le non-sens. Or, ce sont ces oppositions conceptuelles qui pourraient être comprises comme justifiant un abandon de la philosophie pour s'en remettre à un silence "mystique" (ou non). Toutefois, la théorie tractarienne de la représentation -l'articulation entre les notions d'image et de forme - n'est pas une théorie représentationaliste au sens classique du terme : elle est en effet fondée sur une exigence (qui se retrouve à tous les degrés de « l'échelle» tractarienne) - l'exigence d'internalité des relations (et des propriétés). C'est à partir de cette exigence et d'autres- telles que les exigences de déterminité du sens, d'extensionalité, d'ana!ysibilité, d'atomicité, d' élimentarité, de bipolarité, etc. - qu'elle implique, que peut être perçu le (les) rapport(s) complexe(s) du premier Wittgenstein à la philosophie. Le Tractatus parvient-il, par conséquent, à tracer la limite fixe et précise entre sens et non-sens ?

  • Titre traduit

    Picture and form in Wittgenstein's early thought


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol; (500 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 489-499

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 11 : 6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12487
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.