Mise en place d'une logistique verte : (Technique d'optimisation de l'émission du CO2 d'une plate-forme distributeur vers les sites du client : une application au secteur agroalimentaire français)

par Jean Noël Ouraga Breka

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Sophie Gaultier-Gaillard.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette recherche a pour principal intérêt d'apporter une aide à la décision quant à la mise en place de la logistique verte dans les entreprises agroalimentaires françaises, en utilisant des techniques d'optimisation (technique d'optimisation de l'émission du CO2 d'une plate-forme distributeur vers les sites du client: une application au secteur agroalimentaire français). Nous démontrons que les entreprises sont essentiellement motivées par quatre facteurs qui sont la conformité aux réglementations gouvernementales qui deviennent de plus en plus strictes à l'égard de l'environnement, l'accès au marché qui devient restreint dans le cas où l'entreprise ne prend pas le virage vert, l'amélioration de l'image de l'entreprise et l'obtention d'un avantage concurrentiel. Cependant le manque d'information, les investissements élevés et la non visibilité du retour sur investissement constituent des freins à la mise en place d'une logistique verte. Devant la réticence des entreprises à la mise en place d'une logistique verte, la mutualisation des ressources logistiques est proposée comme un élément de solution permettant la mise en place d'une chaîne logistique verte. Il s'agit d'une construction entre partenaires indépendants des schémas logistiques qui optimisent leurs chaînes d'approvisionnement ou supply chains. Il en résulte une mise en commun de leurs ressources (entrepôts, plates-formes, moyens de transport, etc. ) et de leurs systèmes à travers la définition des réseaux logistiques mutualisés. L'évaluation de la performance de cette organisation est réalisée en premier lieu sur le plan environnemental à travers les gains en émissions de CO2 du transport afférant puis économique par les conséquences en coût de ces opérations et la différence avec une optimisation économique. Ce principe de mutualisation est appliqué à un ensemble de petites et moyennes entreprises dans le domaine de l'alimentaire qui servent un même client. Pour démontrer la performance de la mutualisation, la situation actuelle a été comparée à la situation après la mutualisation et ce, à travers une modélisation de l'émission du CO2. Les résultats obtenus montrent que la mutualisation entraîne dans tous les cas une réduction d'émission de CO2 significative et des variations de coûts significatives.

  • Titre traduit

    Setting up of green logistics : (Optimization technique of CO2 emission from a distribution platform to the client's site : implementation to the French agri-food sector)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 246-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 11 : 12
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2011-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.