Supplémentation en oméga 3 et antioxydant et stress oxydant au cours d'un entrainement de judo

par Alain Massart

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Edith Filaire.

Soutenue le 08-06-2011

à Orléans , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences et technologies (Orléans) , en partenariat avec Laboratoire Activité Motrice et Adaptation Psycho Physiologique (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel Courteix.

Le jury était composé de Edith Filaire, Daniel Courteix, Benoît Dugué, Ana Maria Teixeira, Hugues Portier.

Les rapporteurs étaient Benoît Dugué.


  • Résumé

    L’objectif de notre étude était de mesurer l’influence d’une supplémentation de 6 semaines en oméga 3 (600 mg EPA et 400 mg DHA par jour) pris seul ou en association avec un antioxydant vitaminique (30 mg vitamine E, 60 mg vitamine C et 6 mg β- carotène par jour), sur l’évolution des paramètres oxydants, antioxydants et lipidiques de judokas (n = 37). Les sujets ont aléatoirement été répartis en trois groupes: placebo, oméga 3, ou oméga 3 et antioxydant. Des prélèvements sanguins ont été collectés avant et après un entrainement de judo, réalisé avant et après une période de supplémentation. Nous avons analysé: la lag phase, le taux maximum d’oxydation (Rmax) et la quantité maximale (CDmax) des diènes conjugués, l’oxyde nitrique (NO), les malondialdéhydes (MDA), les peroxydes lipidiques (LOOH), les α-tocophérol, le rétinol, le profil lipidique au niveau sanguin, et l’activité de la glutathion peroxydase au niveau salivaire. L’alimentation des sujets a été contrôlée au moyen de registres alimentaires de 7 jours. Une interaction significative entre la supplémentation et le temps (p < .01) a été notée avec les triglycérides, qui ont diminué au repos tout comme à l’effort. Une interaction significative entre la supplémentation et le temps (p < .05) a également été constatée par une élévation des valeurs de repos en MDA, LOOH et Rmax dans le groupe oméga 3, alors qu’aucun changement n’a été observé dans le groupe placebo. Avec l’exercice, nous avons observé une augmentation significativement supérieure des NO et de la peroxydation lipidique (MDA, Rmax, CDmax, LOOH) dans le groupe oméga 3 par rapport au placebo. L’addition de l’antioxydant aux omégas 3 n’est pas parvenue à prévenir la formation de produits de l’oxydation au repos, mais elle a contribué à la diminution significative de la peroxydation lipidique (LOOH, CDmax, Rmax et MDA) après l’entrainement de judo, et à l’augmentation significative du rétinol et des α-tocophérols au repos tout comme après l’entrainement.

  • Titre traduit

    Supplementation in omega 3 and antioxidant and oxidative stress during judo training


  • Résumé

    The purpose of this study was to measure the influence of 6 wk of omega 3 (600 mg EPA and 400 mg DHA per day) supplementation alone or in association with an antioxidant (30 mg vitamin E, 60 mg vitamin C and 6 mg β carotene per day) on resting and exercise-induced alteration in oxidation, antioxidant status and lipids in judoists (n = 37). Subjects were randomly assigned to three groups: placebo, omega 3, or omega 3 and antioxidant. Blood samples were collected in preexercise and postexercise conditions (judo-training session), both before and after the supplementation period. The following parameters were analyzed: α-tocopherol, retinol, lag phase , maximum rate of oxidation (Rmax), maximum amount of conjugated dienes (CDmax), nitric oxide (NO), malondialdehyde (MDA), lipoperoxides (LOOH) concentrations, salivary glutathione peroxidase activity, and the lipid profile. Dietary data were collected using a 7-day dietary record. A significant interaction effect between supplementation and time (p < .01) on triglycerides was noted at rest and after exercise, with resting values significantly lower in the omega 3 group after supplementation than in the placebo group. Significant interaction effects between supplementation and time (p < .05) on resting MDA, LOOH concentrations and Rmax were found, with elevated values in the omega 3 group after supplementation and no change in the placebo group’s levels. The authors observed a significantly greater NO and lipid peroxidation (MDA, Rmax, CDmax, LOOH) increase with exercise in the omega 3 group than with placebo. The addition of antioxidants did not prevent the formation of oxidation products at rest. On the contrary, it seems that the combination of antioxidants added to the omega 3 supplements led to a decrease in LOOH, CDmax, Rmax and MDA concentrations after a judo training session. With the addition of antioxidants, the retinol and α-tocopherol significantly increased at rest and after the training session.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.