Contraintes pragmatiques de complétude et linguistique des contributions en théorie du texte et de l'organisation textuelle : élaboration d'une heuristique appliquée au roman de formation

par Yann Portugues

Thèse de doctorat en Science du langage et linguistique

Sous la direction de François Nemo.

Le président du jury était Pierre Cadiot.

Le jury était composé de François Nemo, Pierre Cadiot, Françoise Canon-Roger, Olga Galatanu, Jean-Marie Schaeffer.

Les rapporteurs étaient Françoise Canon-Roger, Olga Galatanu.


  • Résumé

    Notre thèse a pour ambition de faire émerger un niveau linguistique supérieur à la phrase et dont la prise encompte est indispensable à toute caractérisation et compréhension de ce qu’est un texte. A ce titre, lapragmatique, comme science du dire, est sans doute la plus à même de fournir une caractérisationsatisfaisante de ce niveau. Dans sa conception gricéenne, elle a mis en avant un principe de coopération etl’existence de maximes conversationnelles, sans approfondir, ni même discuter, le niveau auquel ce principeet ces maximes seraient attachés, celui-là même de contribution, alors que c’est précisément cette notion-ciqui, a priori, et quand on considère la maxime de quantité, est de fait un ensemble de phrases (ou mêmed’énoncés), ensemble qui certes peut à l’occasion se réduire à un(e) seul(e) énoncé (phrase) mais qui, dansla plupart des cas, définit un niveau langagier intermédiaire entre l’énoncé et la totalité de ce qui est dit dansl’échange.La thèse montre alors principalement que ces contributions sont des ensembles de phrases satisfaisant descontraintes pragmatiques, avec, entre autres, une contrainte de complétude forte, issue de la maxime dequantité, que l’on pose comme heuristique. De fait, les textes sont des contributions (plus précisément desmacro-contributions constituées de micro-contributions) et doivent être décrits comme tels. L’étudeempirique, appliquée au roman de formation, de la pertinence textuelle, de l'intégration textuelle et de ladisposition textuelle met à jour un certain nombre de phénomènes qui caractérisent le texte en tant que tel.

  • Titre traduit

    Pragmatic constraints of completeness and linguistics of contributions in text theory and textual organization : development of an heuristic applied to Bildungsroman


  • Résumé

    The main purpose of our thesis is to study and uncover a linguistic level superior to sentence’s level andwhich must inevitably be considered before any determination and understanding of the nature of a text. IfPragmatics (the science of saying and meaning) is undoubtedly the key to reach this goal, due to theemergence of the notion of contribution in the formulation of conversational maxims by Paul Grice, the thesisshows that this rather clandestine emergence and the consequent confusion between utterance’s level andthe level of contribution must be replaced among other things : i) by a full recognition of contributions as setsof utterances satisfying pragmatic constraints, among which is the constraint of completeness (maxim ofquantity); ii) by the recognition of the fact that texts are contributions and must be described as such; iii) bythe recognition of the fact that (macro-)contributions may include (micro-)contributions; iv) by the empiricalstudy of contributional and textual relevance, textual integration and textual organization.This thesis combines thus a contribution to the linguistics of contributions and a contributional approach toboth text theory and Bildungsroman.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.