Analyse du progrès génétique réalisé selon trois stratégies de sélection participative décentralisée du sorgho conduites au Nicaragua

par Gilles Trouche

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Grégoire Thomas et de Jacques Lançon.

Soutenue en 2011

à Rennes, Agrocampus Ouest .


  • Résumé

    Dans le cadre d’un projet d’amélioration du sorgho au Nicaragua, nous avons étudié l’efficacité de trois stratégies de sélection participative. En évaluant avec et chez les agriculteurs une large diversité génétique d’origine africaine, la sélection variétale participative a fourni des variétés performantes dans les systèmes de culture paysans, avec les caractères de précocité et qualité de grains requis. L’efficacité de la création variétale participative (PPB) faisant débat, nous avons comparé le progrès génétique obtenu par deux schémas de sélection conduits par des agriculteurs dans leurs champs, avec celui atteint avec les mêmes schémas conduits par un sélectionneur professionnel en station (conditions optimales) et en milieu paysan. Les deux schémas exploitaient en sélection généalogique une variabilité génétique issue de croisements simples ou de populations synthétiques. Les caractères cibles sont le rendement, la précocité, la hauteur de plante, la grosseur des grains ainsi qu’un index de sélection ISFA combinant ces variables et l’appréciation des paysans pour la qualité des grains et des pailles et la valeur phénotypique globale. La sélection du chercheur en station a été plus efficace que la sélection des agriculteurs en champs paysans (FoF) pour produire les lignées de meilleur rendement grains en conditions favorables. Par contre la sélection FoF a produit les lignées à meilleure stabilité de rendement ainsi que la plus grande proportion des lignées préférées ex post par les producteurs. Elle a surtout été plus efficace que la sélection du chercheur en station et en milieu paysan pour générer les lignées de meilleur index ISFA, qui s’approchent le plus des idéotypes recherchés par les agriculteurs. L’étude a mis en évidence des limites pour les deux stratégies PPB décentralisées. Des voies d’amélioration du processus ont été proposées.

  • Titre traduit

    Analyze of the genetic gains achieved by three strategies of decentralized participatory breeding of sorghum in Nicaragua


  • Résumé

    In the framework of a project on sorghum improvement in Nicaragua, we studied the effectiveness of three strategies of participatory breeding. By assessing a wide range of genetic diversity of African origin together with farmers, participatory varietal selection has provided high-yielding varieties for farmers' cropping systems, which possess the required traits of earliness and grain quality. In order to contribute to the debate on the effectiveness of participatory plant breeding (PPB), we compared the genetic progress obtained by two selection schemes conducted by farmers in their fields, with that achieved by a professional breeder using the same schemes conducted on-station (optimal conditions) as well as in farmer fields. The two schemes utilized the pedigree selection method from genetic variability derived from simple crosses or synthetic populations. The target selection criteria include grain yield, earliness, plant height, grain size and a composite selection index ISFA combining these variables and farmers’ appreciation for grain and fodder quality, in addition to overall phenotypic value. The breeder selection on-station was more effective than the farmers’ selection carried out in their own fields (FoF) for giving the highest-yielding lines under favorable cropping conditions. On the other hand, the FoF selection has produced lines with more stable yield performance and the highest proportion of lines preferred ex post by the farmers. The FoF selection was above all more effective than the breeder selection on-station and on-farm for generating lines of highest ISFA index values, which are closer to the ideotypes sought out by farmers. The study highlighted limitations for both PPB decentralized strategies. Ways of improving the process have been proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. (120-128 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 102
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BG AGR 3 (BG-2013/55)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.