Rôle du système neurotensinergique dans la prolifération et l'adhésion des cellules cancéreuses de colon

par Fabienne Massa

Thèse de doctorat en Interactions cellulaires et moléculaires

Sous la direction de Jean Mazella.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    La neurotensine (NT) est un peptide qui peut agir autant en périphérie qu’au niveau du système nerveux central. Deux de ses récepteurs appartiennent à la famille des récepteurs à sept domaines transmembranaires couplés aux protéines G (NTSR1 et NTSR2) tandis que le troisième est un récepteur à un seul segment transmembranaire appartenant à la famille des récepteurs de type I (NTSR3 ou sortiline). La NT et le NTSR1 sont très impliqués dans la progression tumorale et sont surexprimés dans un très grand nombre de cancer. Les effets prolifératifs de la NT résultent de l’activation du NTSR1 qui peut transactiver le récepteur de l’Epidermal Growth Factor (EGF). Nous avons démontré que, dans les cellules HT29, des adénocarcinomes de colon humain, la NT ne transactive pas l’EGFR pour induire la prolifération cellulaire. Quant au NTSR3, il est impliqué dans l’adressage des protéines, la prolifération, la différentiation. . . De plus, une fois à la membrane plasmique, le NTSR3 peut être hydrolysé et libéré sous forme soluble dans le milieu extracellulaire (sNTSR3). Lors de ma thèse, j’ai déterminé que le sNTSR3 était une molécule biologiquement active puisqu’elle induit une libération rapide du calcium intracellulaire. Le sNTSR3 active des voies de signalisation intracellulaires comme le complexe FAK-Src, la PKCα et la voie Pi3K aboutissant à une augmentation de l’adhésion des cellules cancéreuses. Par ailleurs, le sNTSR3 augmente l’expression de la E-Cadhérine, l’espacement entre les cellules et potentialise les effets le l’EGF sur la prolifération cellulaire. Ces données nous indiquent que le sNTSR3 serait une molécule impliquée dans la progression tumorale.

  • Titre traduit

    Function of neurotensinergic system in proliferation and adhesion of colonic cancer cells


  • Résumé

    Neurotensin (NT) can act in periphery and in the central nervous system. Two of this receptors are G protein coupled receptors (NTSR1 and NTSR2) and the third, is a type I receptor with one transmembrane domain (NTSR3 or sortilin). NT and NTSR1 are both implicated in tumoral progression and there are overexpressed in a lot of cancer. NT induces proliferation of cancerous cells which are mediated by NTSR1 which may transactivate the Epidermal Growth Factor Receptor (EGFR). We demonstrated that NT doesn’t transactivate the EGFR in HT29 cell line, a human adenocarcinoma of colon. NTSR3 is a multifunctional protein, is implicated in sorting of proteins, proliferation, differenciation… Moreover, once at the plasma membrane, NTSR3 can be hydrolysed and freed in a soluble form, in the extracellular medium (sNTSR3). During my PhD, I demonstrated that the sNTSR3 is an active molecule with a biological activity, as it induces the release of intracellular calcium. The sNTSR3 activates intracellular signaling like the complex FAK-Src, PKCα and Pi3K pathway, leading to an increase in cancerous cell adhesion. Furthermore, sNTSR3 increases E-Cadherin expression, space between cells and enhances the proliferation induced by EGF. Taken together, these results indicate that the soluble form of NTSR3 can be implicated in tumoral progression.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 91-111. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE4055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.