Composition d'applications et de leurs interfaces homme-machine dirigée par la composition fonctionnelle

par Cédric Joffroy

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Anne-Marie Dery-Pinna et de Michel Riveill.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    La réutilisation d’applications n’est pas un problème récent et de nombreux travaux ont étudié différentes façons de réutiliser tout ou partie d’une application. L’apparition des services et des composants au niveau fonctionnel facilite la construction et l’extension d’applications par composition de fonctionnalités indépendantes. En parallèle, des travaux sur les interfaces Homme-Machine (IHM) proposent des solutions pour créer des IHM par composition d’IHM existantes. Mais ce n’est que récemment que des travaux se sont intéressés à composer l’ensemble d’une application. Malgré cela, ils ne proposent que des compositions simples tant au niveau des IHM que fonctionnel. Ces travaux de thèse proposent une approche pour faciliter le travail du développeur en lui permettant de réutiliser l’intégralité des applications à composer, c’est-à-dire la partie fonctionnelle, l’IHM et les interactions entre les IHM et la partie fonctionnelle. La proposition faite dans cette thèse lui permet de continuer d’utiliser les outils industriels dont il dispose pour composer les parties fonctionnelles des applications. Ainsi, c’est au travers de cette composition fonctionnelle ainsi que des interactions entre la partie fonctionnelle et l’IHM présentes dans les applications que se fera l’identification des éléments d’IHM à conserver et la création de l’application résultante. Cette approche repose sur un méta-modèle AliasComponent qui fournit une architecture à base de composants permettant de dcérire à la fois les applications (en distinguant la partie fonctionnelle, les IHM et les interactions entre les deux) et la composition fonctionnelle). Ce méta-modèle permet aussi d’extraire des applications existantes et de la composition fonctionnelle l’ensemble des informations essentielles à la réalisation de la composition des applications. Elle s’appuie aussi sur une formalisation qui permet la réalisation de la composition, c’est-à-dire, la déduction des éléments d’IHM à conserver, la détection de doublons non identiques (lorsque plusieurs widgets différents peuvent convenir), l’aide à la résolution de ceux-ci et la création de l’application résultante de la composition. Cette formalisation pose également les propriétés que doivent respecter les applications et le résultat de la composition assurant ainsi une application résultante fonctionnelle. Le méta-modèle et la formalisation sont intégrés au sein d’un processus d’aide à la composition qui a permis de valider l’approche.

  • Titre traduit

    Composition of applications and their user interfaces driven by the functional coposition


  • Résumé

    Software reuse is not a recent issue. Many approaches have been proposed in the literature enabling the reuse of part of complete application including its functionalities and User Interface (UI). At the functional level, based on the appearance of services and components, these approaches ease the process of building and extending applications by composing independent functionalities. At the UI level, they offer solution to create new UI by the composition of existing ones. Several approaches focus on the application composition. However, they only propose to realize simple composition. Also focusing on the application composition, the approach presented in this thesis eases better the whole composition process. It allows software developer to design new application by reusing all components of existing applications including functionalities, UIs and interaction between functionalities and UIs. Our approach enables software developer to use existing industrial tools serving for functionality composition. Thus, through this process, desirable widgets can be identified and reused to crate the resulting application. The proposed approach is based on a meta-model called AliasComponent that provides a component-based architecture to describe applications by distinguishing the functional part, UIs and interactions between them, and functional composition. This metamodel focuses only on important information captured from existing applications, and functional composition. A formalization has been described to validate the intermediate results during the composition process. With this formalization, any useful widgets are selected, in case of multiple widgets, a list of possible ones is show, helping the developer to make a choice and finally create the resulting application. In this formalization, we define some properties that application and composition result must respect and ensure that the resulting application is useful. The metamodel and formalization are integrated in a composition tool which validities the approach presented in this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-153. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE4020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.