Enseigner la communication scientifique écrite aux étudiants universitaires d'un pays du sud et de la francophonie : le Maroc

par Zahra Lahmidi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Pierre Cuq.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    La présente recherche étudie la problématique curriculaire liée à l’enseignement de la langue française et de la communication à l’université marocaine comme matière visant l’aide à la réussite des études supérieures et à l’insertion professionnelle. En s’appuyant sur la démarche didactique du français sur objectifs spécifiques, relue à la lumière du modèle polycentrique que Serge Borg (2001) a développé autour de la notion de progression, l’étude aboutit à la mise au point d’un processus didactique qui fait que cet enseignement puisse intégrer largement le langage disciplinaire et les dimensions culturelles de la spécialité des formés et aller jusqu’à prendre le nom du domaine où se situent les besoins d’apprentissage, ici le domaine de la communication scientifique écrite. La présente thèse constitue un argumentaire à l’appui de cette démarche spécifiant la méthodologie du français sur objectifs spécifiques. Elle commence par présenter le contexte étudié, enchaine sur une analyse de la complexité des besoins d’apprentissage et conclut à la conception du modèle du cursus mixte, où la réussite de l’enseignement/apprentissage de la langue en présentiel dépend des apprentissages autodirigés et des structures pédagogiques qu’ils sous-tendent. La diversité des domaines actuels du français sur objectifs spécifiques et leur caractère opérationnel nous suggèrent la possibilité d’y voir le champ didactique idéal pour faire correspondre la progression d’enseignement aux progrès d’apprentissage. Le français de spécialité, tel que nous le concevons, est en effet une progression en langue qui peut abriter, par superposition et par interconnexion des compétences, une multiplicité d’autres entités progressives conçues sur mesure et donner lieu à une échelle de niveau de référence en français sur objectifs spécifiques.

  • Titre traduit

    Teaching written scientific communication to university students in southern country and country of froncophonie : Morocco


  • Résumé

    This research examines the curricular issues related to the teaching of academic and communication skills in French language in order to help students increase their chances in achieving a high level of success both in the academic and the employment field. Based on the didactic approach of the “French for specific purposes” reread in light of the polycentric model that Serge Borg (2001) has developed around the notion of “curriculum” a study is conducted and led to the development of an educational process aiming at helping students gain knowledge of the academic terminology and the cultural dimensions of their specialty field. First, this research starts by presenting the various elements of the context studied. The second step aims at analyzing the complexity of the learning needs. This has contributed to the development of new learning system called Mixed Curriculum Model suggesting the use of a combination of continuous support in addition to “ In class teaching” in order to control and supervise the students self-directed learning process. A tailored grading scale in “French for specific purposes” is adopted in order to portray the level the students’ progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (474 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p.360-369. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2039
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2039 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.