L'écriture : pour une approche borroméenne et topologique : du réel de l'écriture au cas clinique, un parcours moebien

par Olivier Lenoir

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Mohammed Ham.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    La thèse veut porter l’écriture au niveau d’un concept, le projet est d’exposer les effets de l’écriture, en démontrer l’indispensable efficacité dans la rencontre clinique. L’écriture a pour origine le processus d’inscription dans le système psychique des conséquences d’un frayage tel que Freud le décrivait dans l’Esquisse. Les traces traits et lettres que l’analysant retrouve en présence de l’analyste seront, grâce au transfert, les bribes que devra assembler l’analyste pour transmettre quelque chose de sa pratique à travers le cas clinique et la théorisation qui en découle. Structure mœbienne : L’écriture ancrée dans son origine psychique est l’encre d’une discipline. Ce double ancrage est un fait de structure, celle de la bande unilatère de Möbius aux propriétés singulières. Annoncé par Platon, l’écriture est trompeuse, savoir et vérité s’y poursuivent sans jamais s’atteindre, la vérité ne peut que se mi-dire. Thème récurrent de la vérité : que représente la vérité d’un dire pour le sujet, pour l’analyste, pour le lecteur. Comment pourrait opérer la parole, pourquoi choisir la parole quand nous parlons d’écriture ? Revient la question de la transmission dans la psychanalyse de ce qui relève d’une expérience, d’une rencontre en même temps que d’une parole toujours volée. Écriture et récit : articulation de ces deux signifiants, ce qu’ils entraînent et soutiennent. La notion du récit chez Blanchot accompagne la scène de l’écriture et ses acteurs : perceptum et percipiens. Ainsi surgit le sujet toujours effet du perceptum, entre-deux du signifiant, auteur et lecteur d’un récit qui lui donne son existence. En conclusion : Le sujet effet d’écriture est fait d’écriture.

  • Titre traduit

    Writings : for a borromean and topological approach : from the real of writing to clinical case, a moebian course


  • Résumé

    The thesis aims to elevate writing to the level of a concept. It means to expose the ultimate effect of writing and to demonstrate its efficiency in a clinical encounter. Writing, at its origin, is the continuous process of inscribing in the psychological system the consequences of a facilitation, such as described by Freud in his “Outline”. The different strokes and letters used by the person being analysed will become, thanks to the process of transference, unquestionable snippets, which the analyst must put together should he wish to transmit is practice via the case study and its resulting theorisation. Möbian Structure : This psychological link is also the ink of a discipline, and this two-fold (l)ink is a structural fact: the unilateral Möbius ribbon with its curious properties. Knowledge and truth chase each other without ever meeting; truth can only ever be half-said. The recurring theme of truth : What does the truth of something said represent, for the subject, the analyst, the reader? How will the spoken word work, why choose the spoken word when we are talking of writing? Thus we come back to the question of transmission during the psychoanalytical process - of a happening, a meeting, a unique life experience. Writing and narration : The linking of these two signifiers, what they provoke and support. For Blanchot, the notion of narration accompanies the theatre of writing, and its actors: perceptum and percipiens. Thus, the subject emerges as an effect of perceptum, an in-between of the signifier, being at once the author and reader of a narrative that allows him to exist. To conclude: The subject that is an effect of writing is a fact of writing

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.. 369-384. Index. Résumés en français et en anglais.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2018
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2011 NICE 2018 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.