La gestion de la relation clients comme élément d'accélération de l'évolution sociétale : le cas de l'émergence de l'hypermodernité à Madagascar

par Lova Mirella Ramandimbiarison

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Nadine Tournois et de Éric Milliot.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    Dans les pays occidentaux, l'évolution sociétale actuelle progresse parallèlement à l'avancée rapide de la technologie de l'information et de la communication ainsi que de la mondialisation qui a poussé un grand nombre d'entreprises à se délocaliser dans d'autres pays et à y créer des réseaux internationaux de prestation de service. Les courants post- modernistes et hypermodernistes sont alors apparus. En effet, si la postmodernité privilégie la consommation comme fait culturel et fait construit, l'hypermodernité se vit dans l'instantanéité, où chacun revendique plus de droits, de changements, de consommation. De plus, il est démontré que la culture a des impacts sur la consommation. Madagascar, choisi comme terrain de recherche, une île éloignée de l’Europe, n’a pas échappé au phénomène de la mondialisation. Il s'est intégré dans le système culturel mondial, bien qu’il soit connu pour sa culture traditionnelle particulière. En effet, à cette culture s'est jointe la culture occidentale véhiculée par la colonisation. Les périodes successives post - indépendance ont vu l'avènement de nouvelles technologies occidentales qui ont influé sur la culture, le mode de gestion des entreprises et le mode de consommation malgaches. Il s'agit donc, dans ce travail, de démontrer comment l'outil du marketing relationnel choisi, la Gestion de la Relation Clients (GRC) constitue un élément d'accélération de l'évolution sociétale et en quoi la GRC peut entraîner des évolutions culturelles à Madagascar. La recherche consiste alors à vérifier à travers l'examen des quatre grands rôles de la GRC si cet outil est employé à Madagascar et s'il est adapté aux consommateurs. Par le biais des techniques scientifiques de recherche appliquées, les hypothèses de travail de départ ont été ainsi vérifiées, en ce sens que Madagascar évolue bel et bien dans un contexte hypermoderne émergent, tout en réussissant à préserver quelques valeurs traditionnelles, telles que le Fihavanana, la place de la femme dans la société et un optimisme né de ses croyances.

  • Titre traduit

    ˜The œcustomer relationship management as a component of societal evolution acceleration : the case pf hypermodernity emergence in Madagascar


  • Résumé

    In western countries, the current societal evolution progresses in parallel with the rapid progress of information technology and communication. Post-modernity and hypermodernity have then appeared, while globalization has led many businesses to relocate in other countries and to create international networks of service delivery. Indeed, if the consumer prefers postmodernity as a cultural and built fact, with hypermodernity, everyone wants everything immediately, claims more rights, changes and consumption. Moreover, it is shown that culture has an impact on consumption. Madagascar, chosen as the research field, an island far from Europe, has not escaped from the phenomenon of globalization. It was integrated into the global cultural system, although it is known for its specific traditional culture. Indeed, western culture mediated by colonization is added to this culture. Successive post-independence periods saw the advent of new technologies that western culture brought to ways of business management and modes of consumption in Madagascar. Therefore, this work has demonstrated how the relationship marketing tool chosen, Customer Relationship Management (CRM) is an element of accelerated societal change and how CRM can cause changes in Malagasy culture. Then, the research checked through examination of the four major roles of the CRM if this tool is used in Madagascar and whether it is suited for Malagasy consumers. Through applied scientific research technics, the initial working hypotheses were verified and, although Madagascar emerges in the hypermodernity, its people manages to maintain some traditional values, such as Fihavanana, the place of women in society and an optimism born of their beliefs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (417 f)
  • Annexes : Bibliogr. p. 302-336

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0015
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 11Nice0015bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.