Analyse du risque perçu chez le cyberconsommateur français et canadien dans le processus d'achat de services : une application au tourisme médical

par Loïck Menvielle

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Nadine Tournois.

Soutenue en 2011

à Nice .


  • Résumé

    Le concept de risque revêt un caractère omnipotent dans notre société. Chaque acte de consommation ou d’achat constitue potentiellement une prise de risque pour l’individu qui évalue de manière subjective les conséquences de ses agissements. La démocratisation des Technologies de l’Information et de la Communication (T. I. C. ) a engendré de nouvelles craintes pour le consommateur : risque fonctionnel concernant la fiabilité du produit ou du service commercialisé, risque lié à l’éventualité d’une perte financière concernant la non livraison du bien acheté ou ve��hiculé par le piratage de données bancaires personnelles. Autant de sources potentielles du risque qui peuvent amener le consommateur à réfreiner ses intentions d’achat. A cet effet, la composante cognitive joue un rôle fondamental dans l’appréciation du risque. L’antériorité ainsi que le vécu du consommateur peut l’amener à évaluer et à gérer de façon différente le risque (Volle, 1995). Au travers de ce travail doctoral, nous abordons une nouvelle donne de la perception du risque qui permet de contribuer à une connaissance supplémentaire. Le mode de commercialisation, la nouveauté des produits commercialisés et les enjeux liés à la santé font apparaître une remise en question de l’ordre établi. Le comportement parfois paradoxal du consommateur, dans un courant postmoderne incite à repenser et à remettre en cause les principes « traditionnels et rationnels » portant sur l’analyse du comportement du consommateur (Lipovetsky, 1983, 1987 ; Featherstone, 1991). De fait, de porter toute notre attention sur les divergences comportementales au sein de deux populations différentes : française et canadienne (québécoise). Bien qu’il puisse y avoir des rapprochements et des similitudes pour certains, force est de constater qu’au regard des comportements d’achat, des dissemblances apparaissent. . .

  • Titre traduit

    ˜The œcustomer's perceived risk in the online buying process, a cross cultural analysis between France and Canada : a case applied to the medical tourism


  • Résumé

    The concept of risk is everywhere. Each act of consumption or purchase potentially constitutes a taking risk for the individual who evaluates in a subjective way the consequences of his intrigues. The democratization of Internet generated new fears for the consumer: functional risk concerning the reliability of the product or the marketed service, risk related to the possibility of a financial loss concerning nondelivery of the good bought or conveyed by the hacking of personal banking data. As many potential sources of the risk which can bring the consumer to réfreiner his intentions of purchase. For this purpose, the cognitive component plays a fundamental part in the evaluation of the risk. Anteriority as well as lived of the consumer can lead it to evaluate and manage in a different way the risk (Flown, 1995). Through this doctoral work, we approach a news gives perception of the risk which makes it possible to contribute to an additional knowledge. The mode of marketing, the innovation of the marketed products and the stakes related to health reveal a handing-over in question of the established order. The sometimes paradoxical behavior of the consumer, in a postmodern current encourages to reconsider and call into question the “traditional and rational ” principles relating to the analysis of the behavior of the consumer (Lipovetsky, 1983, 1987; Featherstone, 1991). In fact, to pay all our attention on the behavioral divergences within two different populations: French and Canadian. Although there can be bringings together and similarities for some, force is to note that in comparison with the behaviors of purchase, of the dissimilarities appear. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (611 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 544-596

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0004
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0004bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.