Financial system and technological catching-up : a quantitative and qualitative analysis of the wealth of nations

par Muhammad Nadeem Javaid

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Flora Bellone et de Pier Paolo Saviotti.

Soutenue en 2011

à Nice .

  • Titre traduit

    Système financier et rattrapage technologique : une analyse quantitative et qualitative de la richesse des nations


  • Résumé

    Cette thèse explore le rôle du système financier pour observer le rattrapage technologique. En effet, les mécanismes de financement influencent la production et les exportations de produits nouveaux ou dits "nouveaux pour le marché". Nous développons des indices de la variété globale des exportations (VGE), de la variété des exportations liée (VEL) et non liée (VEN) en utilisant la fonction d'entropie sur un échantillon de 152 pays, obtenu à partir de la base de données NBER et NU, et pour la période 1962-2004. Les modèles de régression sur des données de panel confirment que la VEL et la VEN déterminent la performance de croissance des pays d’une manière significative sur le court et le long terme. En outre, nous utilisons ces indices comme variables dépendantes, sur une plus courte période (1992 à 2004) et sur un plus petit échantillon (97 pays). Les ratios de crédit bancaire et de capitalisation boursière sont les variables indépendantes. Par ailleurs, nous intégrons plusieurs dimensions des pays observés. Nos résultats montrent que le système financier est un déterminant important pour mesurer les indices de variété des exportations pour l’ensemble des pays étudiés. Toutefois les réussites dans les pays en termes de variété des exportations, révèlent que le système bancaire et le marché boursier jouent des rôles distincts. Le premier étant relativement plus approprié à la VEL et le second à la VEN. Une telle spécialisation des systèmes financiers semble confirmer que les marchés boursiers sont plus adéquats pour financer les innovations radicales, sur longue période, et pour accroître la VEN. L'analyse qualitative de la Corée du Sud et du Brésil offre une représentation plus réaliste des institutions financières soutenant l'innovation dans ces deux pays. Cette dernière approche confirme que la flexibilité du système financier et sa résilience sont des conditions nécessaires pour le rattrapage technologique, qui repose aussi sur une indispensable bonne coordination du système national d'innovation.


  • Résumé

    This study explores the role of the financial system in technological catching-up in the expectation that financing mechanisms affect the production and the exports of new or “new to the market” commodities. We have developed indices of overall export variety (OEV), of related export variety (REV) and of unrelated export variety (UEV) by using the entropy function for a sample of 152 countries using NBER & UN trade data for the period 1962-2004. Panel data regression models confirm that REV in the short-run and UEV in the long-run significantly and positively determine the growth performance of the countries. Furthermore, we used these indices, for a shorter period (1992 to 2004) and for a smaller sample (97 countries), sequentially as dependent variables with bank credit ratio and stock market capitalization ratio as independent variables in our regressions, including several dimensions of the countries constructed through principal component factor analysis. Our findings show that the financial system is an important determinant of all types of export variety for all countries but that for the most successful developers the banking system and the stock market start playing different roles, with the former being relatively more appropriate for REV and the latter for UEV. Such specialization of different forms of the financial system seems to confirm that stock markets are likely to be relatively more appropriate to fund the more exploratory, long range, types of innovations which are required to increase UEV. Qualitative analysis of South-Korea and of Brazil provides a more realistic representation of the financial institutions which support innovation in both countries and confirms that the financial system’s flexibility and resilience is a necessary condition for catching-up in addition to the development of a well coordinated national system of innovation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (275 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 11NICE0003bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.