Jouer un autre sexe : le travestissement des femmes en homme dans le théâtre en France de 1681 à 1758

par Tomoko Nakayama

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Françoise Rubellin.

Soutenue en 2011

à Nantes .

  • Titre traduit

    Acting the other sex : women cross-dressing to men in theatre in France between 1681 and 1758


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Aux XVIIe et XVIIIe siècles en France, les femmes travesties en homme abondent dans l'histoire et dans la littérature. La scène ne fait pas exception. Le topos littéraire abondamment utilisé du travestissement féminin connaît une grande vogue dans le théâtre du XVIIe siècle, et se prolonge quoique de façon plus limitée jusque dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. L'étude du répertoire d'environ 600 pièces des théâtres professionnels à Paris- la Comédie-Française, la Comédie-Française, la comédie-Italienne et les théâtres de la Foire- de 1680 jusqu'à la Révolution révèle qu'au moins 79 pièces incluent ce type du travestissement. Si dans le théâtre du XVIIIe siècle les jeux d'identité ne revêtent pas autant d'importance que dans le théâtre baroque, quelles sont les transformations que le travestissement a subies ? C'est l'époque où se manifeste une rivalité ardente entre les théâtres, et cette rivalité exerce une grande influence sur al création des pièces et la représentation. De l'époque où « l'habit fait le sexe », les auteurs du XVIIIe siècle suggèrent un regard critique vis-à-vis de ce topos théâtral. Au sein de cette transformation la part de l'interprète est fondamentale_ l'actrice se situe au confluent de al construction du personnage par l'auteur et de la réception par le public. Cependant, les équivoques du travestissement suscitent de plus en plus de critiques qui se traduisent par les condamnations de l'équivoque au cours du XVIIIe siècle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(477 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 457-477

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.