Sous-scolarisation au Burkina Faso : le cas de l'accès à l'enseignement primaire dans la région du Sahel

par Sibiri Luc Kaboré

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Yves Dutercq.

Soutenue en 2011

à Nantes .


  • Résumé

    Notre travail de recherche porte sur la sous-scolarisation dans la Région du Sahel au Burkina Faso. Cette région connaît un faible accès à l’enseignement primaire. En effet, des 13 régions que compte le Burkina Faso, celle du Sahel enregistre le plus faible taux de scolarisation. Le taux net de scolarisation dans l’enseignement primaire n’était que de 37,5% en 2009-2010. Dans notre recherche, nous avons choisi de répondre aux questions «qu’est-ce qui explique le phénomène de sous-scolarisation qui perdure dans la région et quelles stratégies éducatives, permettraient de promouvoir l’accès à l’enseignement primaire dans la Région du Sahel��au Burkina Faso?��. Aux termes de cette recherche, l’analyse nous permet de décliner les causes majeures de cette sous-scolarisation qui sont entre autres, le rejet de l’école formelle, les mariages forcés et précoces, le mode de vie nomade de la population, l’inadaptation de l’école aux réalités de la région, le déficit d’offre scolaire, etc. Afin de promouvoir l’enseignement primaire, plusieurs stratégies éducatives ont été définies et mises en œuvre par les familles, les pouvoirs publics ainsi que les ONG et associations. Elles comportent toutefois, des limites. Dans l’optique d’une telle promotion, des stratégies éducatives pourraient être expérimentées et évaluées. De telles mesures pourraient consister en l’expansion et la diversification de l’offre éducative, la promotion des formules alternatives d’éducatives, la dynamisation de la participation communautaire,…

  • Titre traduit

    Insufficient schooling in Burkina Faso : case of the access to primary education in the Sahel area


  • Résumé

    Our piece of research is carried out into the insufficient schooling in the Sahel area in Burkina Faso. This region is going through a low to the primary education. Indeed, of the thirteen (13) regions Burkina Faso has, that of Sahel records the lowest percentage of children in full6time education: the schooling net rate in that area only 37,5% in school year 2009-2010. In this peace of work, we have chosen to answer the questions “what accounts for the phenomenon of insufficient schooling which has been going for too long in the Sahel area? and “what educational strategies could allow better access to primary education in there?” According to the terms of this research we can state, from the analysis, the main reasons for this insufficient schooling. These are, between others, the rejection of formal school, the phenomenon of forced or early marriages, the population’s nomadic way of life, the failure to adjust schooling to the real life in the region, the deficit in educational offers, etc. In order to promote primary education, a lot of strategies have been defined and implemented by the families, the authorities, just like the Non-Governmental Organizations (NGO) and Associations. However, these strategies might be tried out and assessed. Such actions could consist in expanding and diversifying educational offers, promoting alternative methods for education, energizing community partaking, …

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (513 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 282-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.