Impact d'un régime Western diet sur la plasticité du système nerveux entérique et répercussions fonctionnelles

par Charlotte Baudry

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie – Médecine - Santé. Biochimie, Biologie cellulaire et moléculaire, Physiologie et Nutrition

Sous la direction de Stanislas Bruley des Varannes.


  • Résumé

    Le système nerveux entérique (SNE) est un système nerveux intégratif, innervant l'ensemble du tube digestif, qui contrôle les fonctions gastro-intestinales (GI). Certains facteurs nutritionnels peuvent moduler le phénotype du SNE et ainsi modifier les fonctions GI. Cependant, l'impact à long terme d'un déséquilibre nutritionnel sur le SNE reste largement inconnu. Les objectifs de ce travail étaient donc 1) d'étudier les effets du régime « Western diet » (WD), caractérisé par des apports nutritionnels excessifs en acides gras saturés et en glucides simples, sur le SNE ainsi que les répercussions fonctionnelles associées et 2) d'identifier les médiateurs responsables de ces modifications. Dans la première partie de l'étude, nous avons mis en évidence que la consommation du régime WD pendant 12 semaines prévenait la perte des neurones myentériques nitrergiques, associée à l'âge, observée dans l'antre des souris contrôles. Ces modifications du phénotype du SNE étaient associées à une augmentation de la transmission neuromusculaire nitrergique dans l'antre et à une accélération de la vidange gastrique. De plus, nous avons identifié la leptine et le GDNF comme les médiateurs impliqués dans ces effets neuroprotecteurs du régime WD. Dans la seconde partie de l'étude, nous avons observé que le régime WD entraînait une diminution de la perméabilité paracellulaire, associée à une augmentation de l'expression de la protéine de jonction serrée Claudine-1 et du peptide intestinal vasoactif (VIP) dans le jéjunum. Cette étude identifie donc le SNE comme un nouvel acteur impliqué dans les modifications des fonctions GI induites par un régime WD.

  • Titre traduit

    Impact of Western diet on enteric nervous system plasticity and functional repercussions


  • Résumé

    The enteric nervous system (ENS) is an autonomous nervous system integrated along the gut which controls major gastrointestinal (GI) functions. Some nutritional factors can modulate the ENS phenotype and consequently impact upon GI functions. However, the long-term impact of a nutritional imbalance on the ENS and its functional repercussions remain mainly unknown. Therefore, the aims of this work were 1) to characterize the effects of Western diet (WD), high in saturated fatty acids and simple carbohydrates, on the ENS and associated changes in GI functions and 2) to identify factors responsible for these modifications. In the first part of this study, we showed that consumption of WD for 12 weeks prevented the age-associated loss of myenteric nitrergic neurons observed in the antrum of control mice. These changes in the ENS phenotype were associated with an increase in nitrergic neuromuscular transmission in the antrum and an acceleration of gastric emptying. We identified leptin and GDNF as factors involved in WD-induced neuroprotective effects. In the second part of this study, we observed that WD induced a decrease in paracellular permeability, associated with increased expression of tight junction protein Claudin-1 and of vasoactive intestinal peptide (VIP) in the jejunum. This study identified the ENS as a new actor involved in WD-induced changes GI functions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 163-189 [285 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11 NANT 27-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.