Charles-Ange Laisant : itinéraires et engagements d’un mathématicien, d’un siècle à l’autre (1841-1920)

par Jérôme Auvinet

Thèse de doctorat en Epistémologie et histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Évelyne Barbin.

Le président du jury était Catherine Goldstein.

Le jury était composé de Catherine Goldstein, Philippe Nabonnand.

Les rapporteurs étaient Philippe Nabonnand.


  • Résumé

    Charles-Ange Laisant (1841-1920) est une figure, restée longtemps méconnue, des mathématiques de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. La vie de ce polytechnicien d’origine nantaise présente de multiples et riches facettes. Ses carrières de militaire et d’homme politique s��entremêlent avec son parcours de mathématicien. À la suite de Jules Hoüel, il se montre un diffuseur actif de la méthode des équipollences de Giusto Bellavitis et de la théorie des quaternions en multipliant les applications de ces notions. Ami d’Édouard Lucas, Laisant produit également des résultats originaux sur la représentation de notions issues des mathématiques discrètes. Homme de réseaux, il est membre de multiples sociétés savantes en France (SMF, AFAS, Société philomathique de Paris). Persuadé que le progrès mathématique impose une plus grande communication entre ses acteurs, il fonde L’Intermédiaire des mathématiciens avec son ami Émile Lemoine et L’Enseignement mathématique avec le Suisse Henri Fehr. Après avoir été enseignant, son intérêt pour les questions d’éducation apparaissent ensuite plus présentes à la fin de sa carrière où s’installe également une réflexion plus large sur sa discipline. Notre travail s’efforce de discerner les différents itinéraires empruntés, de souligner les engagements inhérents à chacun d’entre eux afin de situer les travaux de Laisant dans la période considérée (1860-1914) et d’étudier la place particulière du personnage dans la communauté mathématique de son époque.

  • Titre traduit

    Charles-Ange Laisant : itineraries and involvements of a mathematician, from a century to an another (1841-1920)


  • Résumé

    Charles-Ange Laisant (1841-1920), associated to the period going from the end of the XIXth to the beginning of XXth century, is a mathematician who remained underestimated for long time. The life of this graduate of the École Polytechnique presents various and rich aspects. His careers as both serviceman and politician interconnect his mathematical works. As Jules Hoüel, he is deeply involved in communication about the method of the equipollences from Giusto Bellavitis and the theory of quaternions. As Édouard Lucas’s friend, he also produces original results on representations of notions originating in discrete mathematics. He is a member of various scientific french societies (SMF, AFAS, Société philomathique de Paris). In order to improve communication between mathematicians, he creates two reviews: L’Intermédiaire des mathématiciens with his close friend Émile Lemoine and L’Enseignement mathématique with the Swiss Henri Fehr. This work tries to discern the different itineraries taken by Laisant, to underline his involvements into each of them and to study his particular place in the mathematical community of his time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (598 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p.548-576.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.