Étude des générateurs in vivo 212Pb / 212Bi et 230U / 226Th pour la radiothérapie ciblée

par Alicia Le Du

Thèse de doctorat en Radiochimie

Sous la direction de Gilles Montavon et de Sandrine Huclier.

Soutenue en 2011

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La radiothérapie ciblée est une thérapie anticancéreuse particulièrement innovante. Elle repose sur l’utilisation d’un vecteur spécifique de la cellule cible à détruire, radiomarqué par un élément radioactif émetteur de particules. Le 212Bi et le 226Th sont deux candidats particulièrement intéressants. Tous deux ont été étudiés, au cours de ce travail, sont la forme des générateurs in vivo 212Pb / Bi212 et 230U / 226Th. Deux méthodes ont été étudiées pour envisager leur vectorisation. Une approche par chélation a été envisagée pour les deux générateurs. Elle consiste à fixer sur le vecteur un deuxième ligand qui, dans des conditions biologiques, doit être en mesure de recomplexer le radioisotope fils, suite à la décroissance radioactive. Le DTPA, présentant de fortes constantes de complexation pour le Bi(III) et le Th(IV) a été testé pour les deux générateurs. Evalué expérimentalement et validé par modélisation, le DTPA s’est avéré inefficace pour la complexation du Bi(III) et du Th(IV) dans le sérum humain, le facteur limitant étant un problème de sélectivité du DTPA entre le radioisotope et le Fe(II) présent dans le sérum. Une approche par encapsulation dans des liposomes a donc été envisagée. Cette méthode est uniquement envisageable pour le générateur 212Pb / Bi. L’encapsulation de 2-3 Pb par liposome a été réalisée avec un rendement de 75%. Des études de stabilité in vitro, réalisées à l’aide du couplage AF4/, ont montré une bonne rétention des radioisotopes père et fils dans le compartiment interne des liposomes

  • Titre traduit

    Study of in vivo generators 212Pb / 212Bi and 230U / 226Th for targeted radiotherapy


  • Résumé

    Targeted therapy is a promising cancer therapy. The principle is to use tumor-specific vectors labeled with particles emitters. 212Bi and Th are two promising candidates. In the present work, they were studied as in vivo226 generators 212Pb / Bi212 and 230U / 226Th. Two methods were studied for allowing their vectorization. Chelation approach was first considered for both generators. It consists to fix on the vector a second ligand, which in biological conditions, must be able to complex the daughter radionuclide. DTPA, with strong complexation constants for Bi(III) and Th(IV), was tested for both generators. DTPA appears to be inefficient for complexing Bi(III) and Th(IV) in human serum, the limiting factor being a problem of selectivity of DTPA between the radioisotope and the Fe(II) present in serum. This was shown both experimentally and theoretically. An encapsulation approach has been also considered. This method is only possible for the Pb212 / 212Bi generator. The efficient entrapment of about 2-3 Pb atoms per liposome was performed with a yield of 75%. In vitro stability studies, performed with the coupling AF4/, showed good retention of the mother and daughters radionuclides in the internal compartment of liposomes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-173 [68 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : IMT Atlantique - Campus Nantes. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.