Bases biologiques de la prolifération d'un Gastéropode invasif de la côte Atlantique européenne, Crepidula fornicata

par Alexandra Valdizan

Thèse de doctorat en Océanologie biologique, Ecologie et biologie côtières

Sous la direction de Peter Gérard Beninger et de Bruno Cognie.

Soutenue en 2011

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La prolifération de Crepidula fornicata est évidemment due, pour une part inconnue, à ses capacités de reproduction. Le présent travail a détaillé, pour la première fois, les événements sousjacents du cycle reproducteur de cette espèce, en baie de Bourgneuf, identifiant et mettant en lumière la place importante de l’atrésie dans ce cycle. Parallèlement, un agent allogène a été observé pour la première fois dans la glande digestive de C. Fornicata. L’effort de reproduction et le taux d’infestation de l’agent allogène ont été corrélés avec le réchauffement récent des eaux de la baie. Des expériences de fécondation et de développement ont démontré le déroulement des jeunes stades incubés. Ces travaux, menées sur des jeunes stades issus de fécondations externes ou d’excapsulations, soulignent le caractère obligatoire de la fécondation interne et de l’incubation, permettant d’envisager une méthode de contrôle de la biomasse de C. Fornicata moins onéreuse que les pratiques actuelles. Des investigations plus fines du système reproducteur, à l’aide de la microscopie électronique, ont permis d’élucider des aspects auparavant inconnus: le stockage des spermatozoïdes dans la spermathèque, la morphologie et l’ultrastructure des spermatozoïdes. Ces informations éclaircissent des sujets tels la phylogénie et le stockage des spermatozoïdes. Certains aspects de la reproduction de Crepidula fornicata présentent des avantages par rapport à l’huître Crassostrea gigas, élevée dans des habitats colonisés par la crépidule, et cette dernière se révèle être un réservoir d’agents allogènes potentiellement transmissibles aux espèces sympatriques.

  • Titre traduit

    Biological bases of an invasive gastropod proliferation along the european atlantic coasts, Crepidula Fornicata


  • Résumé

    Crepidula fornicata proliferation is in part due to its reproductive capacities. Our work has detailed, for the first time, the gametogenic cycle of the reproduction of this species in Bourgneuf Bay, showing the importance of gamete atresia in this cycle. At the same time, an allogen agent was observed for the first time in C. Fornicata digestive gland. Both reproductive effort and allogen agent infestation rate have been correlated to the recently water warming in the Bay. Fertilization and development experiments have demonstrated the unfold of young stages incubated. These works, on young stages coming from external fertilizations or excapsulations, underline the importance of internal fertilization and incubation, permitting to consider a strategy of C. Fornicata biomass control, less costly than actual techniques. More precise investigations on the reproductive system, using electonic microscopy, have permitted to elucidate aspects that where still unknown : spermatozoïde storage in the spermatheca, morphology and ultrastructure of spermatozoïdes. These informations explain subjects like phylogeny and sperm storage. Certains aspects of Crepidula fornicata reproduction present advantages compared to the oyster Crassostrea gigas, produced habitats colonized by in C. Fornicata, and this invasive species may harbour a subset of allogen agent than can potentially be transmited to sympatric species.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 131-150.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.