Les copolymères à blocs, de puissants outils pour l'immunothérapie

par Fanny Beilvert

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences de la vie et de la santé. Immunologie

Sous la direction de Bruno Pitard.


  • Résumé

    Le développement de l'immunologie à permis l'essor de l'immunothérapie, une stratégie prometteuse pour le traitement des maladies impliquant le système immunitaire telles que les maladies infectieuses ou auto-immunes, les cancers et les allergies. L'immunothérapie consiste à stimuler le système immunitaire spécifiquement ou non, par l'utilisation d'anticorps monoclonaux, par la délivrance de molécules immunostimulantes ou par des protocoles de vaccination. Une stratégie innovante consiste à induire l'expression de protéines d'intérêt thérapeutique ou vaccinal dans des protocoles d'immunothérapie, à partir de leur séquence nucléotidique. Cette stratégie fait appel à la technologie du transfert de gène. Ainsi les outils développés pour le transfert de gène peuvent être utilisés et/ou optimisés pour l'immunothérapie. Les résultats obtenus au cours de cette thèse montrent qu'une nouvelle classe de vecteurs synthétiques, les copolymères à blocs, permettent d'améliorer significativement l'expression de protéines ou d'antigènes d'intérêt pour obtenir un effet thérapeutique ou vaccinaI. L'expression d'une chémokine dans les poumons par transfert de gène médié par les copolymères à blocs permet de réduire significativement le développement de métastases pulmonaires. Les copolymères à blocs permettent également de stimuler efficacement le système immunitaire suivant un protocole de vaccination à ADN dirigé contre un allergène impliqué dans l'asthme allergique et permettent de prévenir la survenue des symptômes de l'asthme. Les copolymères à blocs constituent donc une nouvelle classe de vecteurs synthétiques prometteuse pour de futures applications en immunothérapie.

  • Titre traduit

    The block copolymers, powerful tools for immunotherapy


  • Résumé

    Immunotherapy is a promising therapeutic strategy to treat various diseases implicating the immune system su ch as cancers, allergies, infectious diseases or autoimmune diseases. Immunotherapy consists in stimulating the immune system, in a specific way or not, by the use of monoclonal antibodies, by the delivery of immunostimulating molecules or by vaccination protocols. An innovative strategy is based on the expression of proteins and antigens of therapeutic and vaccinal interest, from their nucleotidic sequence, by the use of gene transfer technology. Thus, various vectors initially designed for gene therapy may be used and/or optimized for immunotherapy protocols. The results obtained in this thesis show that a new class of synthetic vectors, the block copolymer, promotes a significantly increase expression of proteins and antigens by gene transfer, leading to the desired therapeutic effect. The expression of a chemokine in the lung by gene transfer mediated by the block copolymers enable to significantly reduce pulmonary metastases development. The block copolymers also enable to stimulate efficiently the immune system following a DNA vaccination protocol against an allergen implicated in allergic asthma, and thus enables to prevent the development of respiratory and inflammatory symptoms of asthma. These results highlight the potential a new class of synthetic vectors, the block copolymers, for futures applications in immunotherapy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150-[161] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-150 [288 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11 NANT 17-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.