Radioimmunothérapie préciblée sur modèle animal de métastases de cancer colorectal d'origine humaine

par Eric Frampas

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Médecine nucléaire

Sous la direction de Jacques Barbet.


  • Résumé

    Ce travail a évalué un système de radioimmunothérapie préciblée (PRIT) avec l'anticorps bivalent bispécifique anti-ACE x anti-HSG (TF2) et les peptides bivalents di-HSG IMP325 et IMP288 chez des souris greffées avec des cellules de cancer colique. La greffe tumorale hépatique par voie intraportale apparaît fiable et reproductible. La captation tumorale des anticorps est alors supérieure en comparaison des tumeurs sous-cutanées. La bioluminescence permet un suivi individuel des tumeurs intrahépatiques et fournit des données objectives quantitatives pour les essais thérapeutiques. L'optimisation des paramètres du système de préciblage permet d'obtenir une captation tumorale précoce du peptide marqué atteignant environ 9% DI/g. Les isotopes à demi-vie courte apparaissent les plus adaptés à ce système. L'astate-211 permettrait de délivrer la dose la plus importante à la tumeur (41,5 Gy en considérant un effet biologique relatif de 5) pour une faible quantité de peptide (0,04 nmol), le rein étant l'organe limitant. L'yttrium-90 et le bismuth-213 permettraient de délivrer des doses élevées à la tumeur (18,6 et 5,3 Gy respectivement) pour des doses plus élevées de peptide (0,1 nmol) tout en restant acceptables pour les reins. Il ne serait pas attendu de toxicité médullaire.

  • Titre traduit

    Pretargeted radioimmunotherapy for human colonic cancer metastases in mice


  • Résumé

    This study investigated pretargeted radioimmunotherapy (PRIT) with a divalent antiCEA x anti HSG antibody (TF2) and radiolabeled peptides IMP325 and 288 for human colonic cancer cells grafted in mice. The intraportal route of graft is reliable and reproductible and tumor uptake is higher compared to subcutaneous tumors. Bioluminescence allows follow-up with quantitative data for therapeutic trials. Optimisation of pretargeting allows early tumor uptake of the radiolabeled peptide of environ 9% ID/g. Short half-lives nuclides appear more favorable. For a low dose of peptide (0. 04 nmol), 211At is predicted to deliver a high absorbed dose to tumors (41. 5 Gy considering a relative biologic effect of 5), kidneys being the dose limiting. Yttrium-90 and bismuth-213 would deliver high absorbed doses to tumor (18. 6 and 5. 3 Gy, respectively for 0. 1 nmol) and acceptable absorbed doses to kidneys. Bone marrow absorbed dose is expected to be without significant toxic effects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132-[20] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 110-132 [179 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11 NANT 14-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.