Antigénicité des complexes peptide/CMH

par François Legoux

Thèse de doctorat en Médecine. Immunologie

Sous la direction de Marc Bonneville et de Xavier Saulquin.

Soutenue en 2011

à Nantes .


  • Résumé

    L'une des nombreuses conditions préalables au déclenchement d'une réponse lymphocytaire T est la capacité du complexe peptide / Complexe Majeur d'Histocompatibilité (pCMH) à interagir avec le répertoire de récepteurs T. Cette propriété de l'antigène, appelée antigénicité, reste difficile à étudier du fait de la rareté des cellules T antigène-spécifiques dans le répertoire préimmun. Dans ce travail de thèse, nous exploitons une stratégie d'enrichissement magnétique des cellules spécifiques de différents épitopes viraux ou tumoraux présentés par le HLA-A*0201, pour déterminer ex vivo leur degré d'antigénicité dans le répertoire T avant et après les sélections thymiques chez des individus sains et « naïfs » pour les antigènes étudiés. L'antigénicité de ces complexes pCMH recombinants a également été évaluée au sein du répertoire B, qui diffère du répertoire T par son mode de reconnaissance CMH-indépendant de l'antigène. Nos résultats indiquent que le répertoire de TCR est intrinsèquement biaisé vers la reconnaissance des complexes pCMH, en accord avec une coévolution du TCR et du CMH. Cependant, la taille des populations T naïves Ag-spécifiques varie selon la topologie du complexe pCMH considéré, et ces variations sont amplifiées par les processus de sélections thymiques. Nous proposons que les chaînes latérales du peptide modulent les interactions TCR-CMH conservées, une forte antigénicité étant associée à une exploitation optimale des motifs d'interactions germinaux du TCR. Nos données suggèrent toutefois que chez l'homme, l'antigénicité des complexes pCMH est corrélée négativement à leur immunogénicité.

  • Titre traduit

    Antigenicity of peptide/MHC complexes


  • Résumé

    The ability of peptide / Major Histocompatibility Complex (pMHC) complexes to interact with the TCR repertoire is called antigenicity. This property of antigens remains difficult to study because of the scarcity of antigen-specific T lymphocytes in preimmun individuals. In this thesis, we used an immunomagnetic enrichment strategy allowing the ex vivo detection of naïve T cells specific for several tumor and viral antigens presented by the HLA-A*0201, to assess their antigenicity within the T cell repertoire before or after thymic selections in healthy individuals. PMHC antigenicity was also determined within the B cell repertoire, which antigen binding mode is MHC-independent. Our results indicate that the TCR repertoire is inherently biased toward MHC recognition, consistent with co-evolution of both interaction partners. However, the size of naïve antigen-specific T cell populations varies according to pMHC topology, and thymic selection processes strengthen these variations. We propose that peptide side chains modulate the conserved TCR-MHC interactions, a high degree of antigenicity being associated with an optimal use of germline encoded TCR interaction motifs. Nevertheless, our data suggest that pMHC antigenicity is negatively correlated to immunogenicity in human.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170-[27] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-167 [252 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 11 NANT 03-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.